20/06 18:21

Décès de Naomi Musenga : Le responsable du Samu de Strasbourg démissionne - La procédure au Samu "pas conforme", selon un rapport de l'inspection générale des affaires sociales

Mise à jour:

Décès de Naomi Musenga : le responsable du Samu de Strasbourg démissionne, annonce l'hôpital.

"La procédure de régulation" générale établie par le Samu de Strasbourg n'était "pas conforme aux recommandations de bonnes pratiques et source de risque pour les patients", selon l'enquête menée par l'Igas, suite au décès fin décembre de Naomi Musenga.

Les réponses "non adaptées de l'assistante de régulation médicale", qui n'avait pas pris l'appel de la jeune femme au sérieux, sont aussi mises en cause par l'Inspection générale des affaires sociales, car elles ont "conduit à un retard global de prise en charge de près de 2h20".

Le parquet de Strasbourg avait annoncé le 9 mai dernier l'ouverture d'une enquête préliminaire sur le décès en décembre dernier de Naomi Musenga, 22 ans, prise en charge tardivement par les urgences, après avoir d'abord été raillée au téléphone par une opératrice du Samu.

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de moije
21/juin/2018 - 10h49
J.Purdey©. a écrit :

Pas question de condamner cette femme.  Qui n'a jamais pété une durite pendant son travail ? 

De plus, elle n'était pas la seule responsable...  D'abord l'opératrice des pompiers mais aussi la malade. Oui la malade car la sécu nous demande d'avoir un médecin référant. Pourquoi, si elle se sentait si malade, n'a-t-elle pas appelé son médecin ?  Et son mari ? Il n'a rien vu ? 

On peut quand même se poser des questions

Sans vouloir excuser les personnes en cause , depuis le début je me demande pourquoi la jeune femme ( seule à son domicile ?) n'a pas appelé sa famille pour lui venir en aide ? Elle était en froid avec ?

Portrait de Linoïe
21/juin/2018 - 08h58

Dans cette affaire, je ne comprends pas pourquoi les propos de la femme POMPIER, ne sont pas pris en compte. C'est elle qui a passé l'appel de détresse à la femme du SAMU et c'est elle qui a commencé à avoir des propos très déplacés....Les deux sont fautives.

Portrait de Uranox
20/juin/2018 - 23h57
J.Purdey©. a écrit :

Pas question de condamner cette femme.  Qui n'a jamais pété une durite pendant son travail ? 

De plus, elle n'était pas la seule responsable...  D'abord l'opératrice des pompiers mais aussi la malade. Oui la malade car la sécu nous demande d'avoir un médecin référant. Pourquoi, si elle se sentait si malade, n'a-t-elle pas appelé son médecin ?  Et son mari ? Il n'a rien vu ? 

On peut quand même se poser des questions

Malheureusement la façon de répondre de l'opératrice la rend responsable de tout et surtout de totale incompétence et de mépris !

Le mari ? Risible , sauf s'il est médecin , infirmier  ou ..devin

Le médecin référant  ?  Tentez de l'appeler le soir , le week end ou même pendant ses visites à domicile , pour voir . Perso en dehors de ses heures de consultations cabinet je tombe sur un répondeur qui me dit " appelez le 15 " 

Le magnifique système de santé "à la française" est en train de partir à volo et ce n'est pas le petit bankster geronto qui va améliorer la situation

Portrait de Wouhpinaise
20/juin/2018 - 21h02
J.Purdey©. a écrit :

Pas question de condamner cette femme.  Qui n'a jamais pété une durite pendant son travail ? 

De plus, elle n'était pas la seule responsable...  D'abord l'opératrice des pompiers mais aussi la malade. Oui la malade car la sécu nous demande d'avoir un médecin référant. Pourquoi, si elle se sentait si malade, n'a-t-elle pas appelé son médecin ?  Et son mari ? Il n'a rien vu ? 

On peut quand même se poser des questions

Dans ce genre de métier, si vous n'êtes pas apte à un moment donné de faire correctement votre boulot, vous laissez votre place à un/une autre le temps de vous calmer. Cette opératrice n'est pas payée pour envoyer balader les patients souffrants ou même se foutre d'eux. Parce qu'il ne faut pas oublier qu'on parle ici de personnes malades, en détresse,... et non d'un client mécontent qui aboie car la marchandise livrée n'est pas la bonne.

Pour ce qui concerne son médecin, que croyez-vous qui lui aurait répondu au téléphone ? Tout simplement : "Appelez le SAMU" (ou les pompiers) !

Sinon, pour ce qui est de son mari, je ne saurais vous dire.

Bref, il y a clairement eu un dysfonctionnement du SAMU dans son ensemble (et pas seulement de l'opératrice, j'en conviens). Le directeur de l'hôpital l'a reconnu lui-même. D'ailleurs, ce dysfonctionnement avait manifestement déjà été signalé avant cette histoire.

Portrait de francischerasse
20/juin/2018 - 20h15
Wouhpinaise a écrit :

Dans le cas présent on ne parle pas d'une erreur, mais d'un comportement limite malveillant de la part de l'opératrice.

même de 2 opératrices !! mais tout le monde à oublié la premiere.... c'est scandaleux

Portrait de Wouhpinaise
20/juin/2018 - 20h09
minou75 a écrit :
Le défaut zéro n'existe pas...Et n'existera jamais !!! Qui n'a jamais commis d'erreur dans son travail ???

Dans le cas présent on ne parle pas d'une erreur, mais d'un comportement limite malveillant de la part de l'opératrice.

Portrait de Dragon75
20/juin/2018 - 19h01 - depuis l'application mobile
minou75 a écrit :
Le défaut zéro n'existe pas...Et n'existera jamais !!! Qui n'a jamais commis d'erreur dans son travail ???

@minou75 le risque zéro en effet n’existe pas dans certaines professions, mais là on parle de médecine et non de boulangerie!!!

Portrait de lily6228
20/juin/2018 - 18h45
minou75 a écrit :
Le défaut zéro n'existe pas...Et n'existera jamais !!! Qui n'a jamais commis d'erreur dans son travail ???

On n'est pas en train de parler d'une erreur de diagnostic ou de choix des intervenants. On parle d'un médecin qui se moque ouvertement d'un patient qui se plaint de douleurs insupportables et qui choisit sciemment de l'ignorer sans aucune autre information...

Portrait de france66
20/juin/2018 - 17h20

tout ce temps pour nous dire que que l'on savait déjà !!! Bravo !

Portrait de Queben
20/juin/2018 - 17h14

Sans blague !

On n'avait pas besoin d'enquêteurs pour savoir qu'il y eu un dysfonctionnement, pfff !!!

Portrait de francischerasse
20/juin/2018 - 16h59

et les pompiers ne sont pas mis en cause ????? pourtant c'est eux qui reçoivent l'appel et oriente l'opératrice du samu vers un appel "bidon" 

Les plus vus