13/04/2010 10:34

Les rumeurs sur Bompard déstabilisent France TV (CGT)

Les rumeurs sur la nomination d'Alexandre Bompard, patron d'Europe 1, à la tête de France Télévisions, bien avant la date prévue de remplacement de Patrick de Carolis déstabilisent le groupe, a jugé mardi Jean-François Téaldi, secrétaire général de la CGT France Télévisions dans une interview à l'AFP..  

La presse affirme depuis quelques jours que Nicolas Sarkozy a décidé de remplacer Patrick de Carolis, président du groupe audiovisuel France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et RFO), par Alexandre Bompard, une information toutefois démentie dimanche par l'Elysée. 

Le mandat de M. de Carolis court jusqu'en août.   "Ce qu'il y a de très ennuyeux, c'est que toutes ces rumeurs de remplacement de Patrick de Carolis contribuent à déstabiliser le groupe, qui est en pleine réorganisation", a estimé M. Téaldi, interrogé par l'AFP.  

Il a ainsi cité les négociations en cours, très tendues, sur la nouvelle convention collective, ainsi que la vente de la régie publicitaire, qui pourrait être remise en question en raison d'un éventuel maintien de la publicité en journée après 2011.  

Le groupe audiovisuel est également en train de mettre en place sa grille des programmes pour la rentrée, a rappelé M. Téaldi.  

"On peut s'interroger sur le fait que ce soit Bompard, alors qu'il y a d'autres candidats connaissant l'audiovisuel public", a en outre déclaré M. Téaldi.  

Le syndicaliste a ainsi évoqué la candidature de Rémy Pflimlin, actuel directeur général du groupe de messageries Presstalis et ancien directeur général de France 3, ou Emmanuel Hoog, président de l'Institut national de l'audiovisuel (INA). 

 "Est-ce que l'inspecteur des Finances (M. Bompard) aura une vision comptable de France Télévisions, un groupe public dont l'objectif principal est de proposer des programmes et des informations qui ont un coût?", s'est inquiété M. Téaldi.  

"Bompard ou un autre, on fera avec, on n'a jamais fait barrage à un PDG. On les juge sur leurs actes", a-t-il ajouté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de silex
14/avril/2010 - 04h59

¨

ce qui serait destabilisant, c'est qu'un communiste syndicaliste se pose de vraies questions!

:mrgreen:

Les plus vus