13/06 11:40

EN DIRECT - Transports en Ile-de-France: Le trafic reprend à la gare Saint-Lazare - Les RER A, B, C et D toujours perturbés

11h40: La circulation des trains a repris mercredi en fin de matinée à Paris Saint-Lazare après une panne de signalisation exceptionnelle qui a paralysé le trafic pendant plusieurs heures.

Saint-Lazare voit passer chaque jour 450.000 voyageurs et dessert l’ouest de la banlieue parisienne et la Normandie. Elle est la deuxième gare la plus fréquentée de France, derrière la gare du Nord.

La panne a été détectée vers 02H30 et a empêché tout train de circuler à Saint-Lazare jusqu’à sa réparation.

Le défaut d’isolement a été repéré dans une salle relais du poste d’aiguillage. Il a pu créer «des courants parasites qui peuvent déclencher des signaux de manière aléatoire», avait expliqué Patrick Jeantet, en début de matinée. Dans ce cas, la signalisation s’interrompt, a-t-il ajouté.

Des travaux importants représentant 80 millions d’euros sont en cours à ce poste d’aiguillage qui date des années 60.

10h31: La SNCF annonce que "la panne a été trouvée et réparée". Le trafic va reprendre progressivement. "Les premiers trains vont circuler dans les prochaines minutes (...) Les installations de la gare sont maintenant opérantes", précise la compagnie qui estime la reprise totale du trafic pour 16h.

10h00: Le point sur la situation

Grosse galère pour les usagers de la SNCF à Paris mercredi matin: le trafic était totalement interrompu à la gare Saint-Lazare en raison d'une panne de signalisation "exceptionnelle" aux origines inconnues. Les déplacements promettaient de virer au cauchemar pour les usagers de la gare parisienne, qui voit passer chaque jour 450.000 voyageurs et dessert l'ouest banlieue parisienne et la Normandie. La gare Saint-Lazare est la deuxième plus fréquentée de France, derrière la gare du Nord.
"On ne sait pas quelle est l'origine de cette panne exceptionnelle qui bloque la signalisation au départ et à l'arrivée de la gare Saint-Lazare", a dit Alain Krakovitch, directeur général de SNCF Transilien sur BFM TV.
"La SNCF n'exclut aucune possibilité" : ça peut être une panne liée aux "travaux de régénération" des voies qui ont lieu toutes les nuits mais également la conséquence des intempéries, a-t-il précisé lors d'un point presse sur place.  "On ne peut pas non plus exclure un acte de malveillance", a ajouté M. Krakovitch.

La SNCF a invité les passagers des lignes desservant Saint-Lazare (L, J, Intercités et TER Normand) "à reporter leurs déplacements". "Des gares terminus temporaires sont créées à La Défense, Houilles-Carrières-sur-Seine, La Garenne Colombes et Argenteuil", a-t-elle précisé dans un communiqué.
Les équipes techniques sont à pied d'oeuvre depuis 02H30 "pour effectuer les recherches et les réparations nécessaires". Les clients sont invités à se renseigner sur l'application mobile SNCF ainsi que sur le site Transilien.com.
Les 30 juillet et 1er août 2017, le grand chassé-croisé des vacances estivales avait viré au chaos à la gare Montparnasse, en raison d'une panne de signalisation, identifiée et réparée au bout de deux jours. La SNCF s'était excusée mais le gouvernement lui avait demandé des comptes.
La survenue de cette gigantesque panne intervient alors que le texte de la réforme ferroviaire à l'origine de la grève doit être adopté définitivement mercredi par l'Assemblée puis jeudi par le Sénat. Cet incident intervient alors que mercredi est la 30e journée de la grève par épisodes lancée début avril à la SNCF contre la réforme ferroviaire, faisant de ce conflit ferroviaire le plus long des 30 dernières années.

09h47: Le trafic du RER A est interrompu entre Auber et la Défense en raison d'un rail cassé. La reprise est estimée à 10h30, ce matin. Pour les usagers, le service de bus vient d'être renforcé : ligne 275 de La Défense en direction de Pont de Levallois et le bus 73 de La Défense en direction de Charles-de-Gaulle-Etoile.

09h40: Sur la ligne D du RER, le trafic est fortement ralenti dans les deux sens entre Châtelet-les-Halles et Orry-la-Ville, suite à plusieurs incidents.

09h39: Face à la presse, le PDG de SNCF Réseau a fait le point sur la situation

"Si nous avons trouvé la véritable cause, il faudrait 4 ou 5h pour la reprise", a-t-il déclaré en précisant que le plan de continuité a été immédiatement déclenché. "Cette nuit, nous avons eu un défaut d'isolement, un défaut électrique", a-t-il continué.

09h36: Voici le message de la SNCF concernant l'interruption de trafic à la gare de Breuillet - Bruyères-Le-Châtel

09h25: Une rame du RER C percute un arbre à la Gare  de Breuillet - Bruyères-le-Châtel - Pas de blessé

Le trafic du RER C est également interrompu entre Brétigny et Dourdan selon un communiqué de la SNCF. Un obstacle affecte la voie à la gare de Breuillet - Bruyères-le-Châtel. Selon les internautes cités par France Info, ce serait un arbre qui a percuté une rame d'un train.

D'après une voyageuse, il n'y a pas de blessés dans son wagon.

09h24: La SNCF annonce que la panne devrait durer encore plusieurs heures

07h11: La circulation des trains était totalement interrompue ce matin à la gare parisienne de Saint-Lazare en raison d'une panne de signalisation, a-t-on appris auprès de la SNCF.

La SNCF invite les passagers des lignes desservant Saint-Lazare (L, J, Intercités et TER Normand) "à reporter leurs déplacements". "Des gares terminus temporaires sont créées à La Défense, Houilles-Carrières-sur-Seine, La Garenne Colombes et Argenteuil", a-t-elle précisé.

"Il s'agit d'un gros pépin", a précisé un porte-parole de la SNCF.

Les équipes techniques étaient à pied d'oeuvre depuis 2h30 "pour effectuer les recherches et les réparations nécessaires".

Cet incident intervient alors que mercredi est la 30e journée de la grève par épisodes lancée début avril à la SNCF contre la réforme ferroviaire, faisant de ce conflit ferroviaire le plus long des 30 dernières années.

Fin décembre 2017, le trafic ferroviaire avait été totalement interrompu pendant près de 3 heures, impactant quelque 2 500 voyageurs.

Un audit technique des grandes gares françaises avait été lancé. « L'objectif est (...) de mieux anticiper les points de fragilité du réseau et de mobiliser les investissements nécessaires pour y remédier en tenant compte des travaux d'ores et déjà prévus dans les quinze prochaines années en Île-de-France et en région », avait précisé le ministère des Transports dans un communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dalram
13/juin/2018 - 12h41
Valaroder 17 a écrit :

Pour le coup, dans la plupart des cas concernant les lignes de TGV, ce furent des mauvais investissements, faits en dépit du bon sens, pour répondre à des désidératas d'élus qui voulaient absolument voir le TGV dans leur ville et dans un objectif purement électoral.

Comme quoi, la réalité dépasse toujours la fiction. Dans les Tuche 3, le TGV ne fait que passer à Bouzolles.

Portrait de Philou.2
13/juin/2018 - 11h55
Valaroder 17 a écrit :

C'est sûr, c'est plus facile de taper sur les cheminots plutôt que d'investir et d'entretenir correctement dans les lignes, et de dire que le problème est humain et dans une pseudo-réforme de la SNCF alors qu'il est matériel (rails pourris, vieilles pièces qui datent du début du XXème siècle et qui n'ont jamais été changées, non-doublement des voies sur certaines portions, non-entretien du paysage au bord du rail, etc.)

ils ont énormément investis pour les lignes TGV ?

Portrait de Philou.2
13/juin/2018 - 09h18

Comme quoi les transports publics sont vraiment les poumons de notre pays... 

Portrait de nina83
13/juin/2018 - 08h08

Ah tiens, les grèves ne suffisent plus, ils ne font plus assez parler d'eux..... il fallait un incident technique important..... la CGT est très forte décidément !! smiley

Les plus vus