05/06 18:32

Le président LREM de l'Assemblée nationale, François de Rugy, dénonce un "article" sur le site internet du Point "truffé de mensonges"

Le président LREM de l'Assemblée nationale, François de Rugy, a dénoncé mardi un "article" sur le site internet du Point "truffé de mensonges" sur la rémunération des fonctionnaires du Palais Bourbon, appelant à ne pas "propager des fausses informations". A la reprise des débats sur le projet de loi "Elan", plusieurs élus de l'opposition ont encore dénoncé l'organisation des discussions parlementaires, qui fait que "les gens sont épuisés", selon les termes de Jean-Luc Mélenchon (LFI). Marc Le Fur (LR) a saisi l'occasion pour rendre hommage à tous les fonctionnaires et collaborateurs du Palais Bourbon, "attaqués dans un certain nombre d'articles", suscitant des applaudissements dans l'hémicycle.

Depuis le "perchoir", M. de Rugy s'est associé à cet hommage au travail "des fonctionnaires, des agents de l'Assemblée nationale, mais également de tous les collaborateurs de groupe et de députés qui subissent le contre-coup de l'ordre du jour dont ils ne sont pas responsables" et qu'ils "assument", rappelant que les fonctionnaires "ne touchent pas de primes ou de salaires supplémentaires pour cela". "Je me permets de le dire à la tribune, parce c'est peut-être ce que vous vouliez dire, M. Le Fur, qu'il y a un article qui a été publié sur le site internet du Point, qui est truffé de mensonges, qui fait état d'un soi-disant ancien agent de notre Assemblée qui aurait des informations qui ne seraient pas publiques", a-t-il poursuivi. Dans cette publication titrée "les nababs de l'Assemblée nationale" et incluse dans la rubrique Débats, Le Point fait état d'une étude qui aurait été réalisée par "un ancien salarié du Palais Bourbon" montrant notamment, selon le journal, que les fonctionnaires ont "des salaires de base très généreux" qu'ils font plus "doubler avec leurs indemnités et leurs primes".

"Sur le fonctionnement de notre fonction publique parlementaire, moi j'ai commandé un rapport aux deux secrétaires généraux de notre Assemblée", a souligné M. de Rugy. "Je l'ai transmis à tous les membres du bureau, aux organisations syndicales de cette Assemblée et il est à la disposition de tous les députés qui me le demanderont, donc il n'est pas la peine de propager des fausses informations sur le net ou dans la presse", a-t-il poursuivi. Suite à ce rapport, dont l'AFP a eu copie, concernant les quelque 1.100 fonctionnaires de l'institution, de premières mesures devraient être actées le 20 juin. Le rapport, qui a fait des remous à l'Assemblée, suggère notamment d'"élargir le recours aux contractuels".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Barbie Choux
6/juin/2018 - 10h53

et ce sont les agents SNCF les nantis dont il faut à tout prix diminuer les avantages ou le personnel des hopitaux dont il faut diminuer le nombre...mais ne surtout pas toucher à l'institution. de Rugy ancien écolo qui s'était engagé à soutenir le candidat du PS qui tourne sa veste et soutien Macron.... un bel exemple

Les plus vus