31/05 08:01

La ministre de la Culture Françoise Nyssen s'est dite favorable à l'extension aux médias en ligne des aides à la presse

La ministre de la Culture Françoise Nyssen s'est dite favorable à l'extension aux médias en ligne des aides à la presse, qui profitent quasi-exclusivement aux publications sur papier. "Ouvrir les aides à la presse en ligne, j'y suis personnellement favorable. Mais on ne peut pas se contenter de calquer les structures de coûts, j'ai lancé une expertise au sein de mes services pour examiner les modalités que pourraient prendre une telle extension", qui permettra de consulter les différents acteurs, a-t-elle indiqué lors d'une audition devant la Commission des finances.

La Cour des comptes avait suggéré dans son rapport annuel de revoir le dispositif pour qu'il bénéficie à la presse en ligne. Lors de son audition consacrée à l'évaluation des politiques publiques, la ministre a précisé que les aides à la presse ont représenté "plus de 593 millions d'euros en 2017, soit 8% du chiffre d'affaires du secteur", une somme financée quasiment pour moitié (plus de 260 millions) directement par le ministère de la Culture.

Les aides au pluralisme, qui aident notamment les titres ayant de faibles ressources publicitaires, se sont élevées à 16 millions d'euros en 2017, un montant sanctuarisé en 2018, selon Françoise Nyssen. Les aides pour garantir l'accès des citoyens à l'information (portage et distribution) ont atteint 188 millions d'euros, avec près de 67 millions d'euros pour la distribution, une somme en baisse pour 2018 due à la baisse des volumes distribués, selon la ministre.

Interrogée sur la réforme de la loi Bichet, qui régule la distribution de la presse depuis l'après-guerre, la ministre a indiqué que les conclusions de Marc Schwartz, chargé d'une mission sur la question, lui seraient remises dans les "tout prochains jours" et qu'un texte de loi sera ensuite mis en concertation.

La loi devrait "réaffirmer notre attachement à la loi Bichet tout en assurant l'équité de traitement entre les titres", a-t-elle ajouté. Interrogée sur ses projets pour la réforme de l'audiovisuel public, elle s'est contenté d'indiquer: "Nous allons faire des annonces lundi prochain".

La ministre a expliqué aux députés qu'il n'y aurait pas de réforme de la redevance audiovisuelle en 2018, car il n'y avait "pas d'urgence du point de vue du financement de l'audiovisuel public" mais que la réflexion se poursuivait et que d'éventuelles pistes de changement seraient présentées "après le plan de transformation de l'audiovisuel public".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pinp
31/mai/2018 - 21h38

alors que l'on a besoin d'argent pour payer les services publics et l'entretien des infrastructures. On préfère en mettre dans les médias Internet (sûrement pour éviter les Fake News). Je ne sais pas mais il y a la Pub ou les dons! Et ça marche le plus souvent.

Les plus vus