27/05 17:11

Le Pontet: Situation tendue ce week-end autour d'un kiosque à journaux affichant la Une du Point qualifiant le Président Turc Erdogan de "dictateur" - Vidéo

Vendredi après-midi, une dizaine de membres de la communauté turque du Pontet, de toute évidence pro Erdogan, avaient réclamé la suppression de la première page du Point du kiosque à journaux auprès de l'afficheur publicitaire JC Decaux.

En attendant l'arrivée de l'affichiste, la dizaine d'homme avaient déroulé un portrait du président turc, recouvrant également l'affiche du magazine L'Express. La scène avait été filmée et la vidéo diffusée sur la page Facebook La "Turquie contemporaine", animée par des opposants au régime turc.

La vidéo se terminait avec l'arrivée du représentant du groupe publicitaire, "venu spécialement de Marseille" qui, intimidé et entouré de la dizaine d'hommes, n'avait d'autre choix que de retirer la Une.

Une vingtaine de gendarmes se sont déployés cet we sur la place Joseph-Thomas autour du kiosque. À la demande du maire, la Une du magazine Le Point consacrée à "Erdogan, le dictateur" a été remise en place.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de gros ours
27/mai/2018 - 18h11

La liberte de la presse selon les erdoganistes. Mais comment ose t'on parler de dictature...?smiley

Heureusement ca ne se passe pas en turquie. Les journalistes ne seront pas arretes, tortures et condamnes a de lourdes peines de prison

Portrait de Micheldu17.02
27/mai/2018 - 18h05
mosquitox a écrit :

 

Les trainer en justice pour en faire des tetes de turc ??? :bigsmile:

smiley Oh smiley Ce ne serait pas bien smiley....smiley

Portrait de atlantique07
27/mai/2018 - 17h48

Quand on commence à s'attaquer aux libertés de la presse le péril est grand...

Portrait de Micheldu17.02
27/mai/2018 - 17h32

Cela commence à bien faire , quand ce n' est pas le conflit Israëlo-Palestinien importé ici, voilà que c' est la Turquie smiley.....smiley....Bel exemple de gens qui vivent ici sans être capables d' en respecter les codes et qui n' ont rien à y faire, puis que c' est si bien la Turquie d' Erdogan.

Les plus vus