23/05 14:45

EXCLU - Polémique autour du chien d'Emmanuel Macron: En larmes, la présidente de la SPA, Natacha Harry, porte de graves accusations contre la directrice du refuge où a eu lieu l'adoption - Vidéo

Ce matin, Natacha Harry, la présidente de la SPA, était invitée en exclusivité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People pour s'expliquer pour la première fois depuis qu'une polémique enfle dans la presse à propos de la directrice du refuge d'Hermeray.

Céline Ravenet, est en effet  sous le coup d’une procédure de licenciement. Mais elle n'est pas inconnue, car c'est dans son refuge que le Président Macron est venu adopter Nemo et depuis le début de l'affaire elle bénéficie du soutient de la presse et également d'une pétition qui bénéficie de plusieurs milliers de signature en sa faveur.

"Je paie l’affaire Nemo, le croisé griffon-labrador que j’ai trouvé pour le couple présidentiel en août dernier. À partir de ce moment, les problèmes de harcèlement ont commencé. La présidente de la SPA Natacha Harry, n’a pu greffer son image personnelle à cette adoption, et visiblement les problèmes sont partis de là", laissant entendre que tout cela ne serait qu'un problème d'égo avec la présidente de la SPA.

Au bord des larmes, Natacha Harry, Présidente de la SPA, a donc réagit ce matin, en portant des accusations très graves contre cette responsable: 

"Tout cela n'a rien à voir avec Nemo, le chien des Macrons. Il s'agit d'une procédure disciplinaire qui est en cours envers une salariée qui n'a pas respecté des règles. L'euthanasie est un sujet très important chez nous. Nous sommes une association de protection animale. Nous lui reprochons d'avoir euthanasié des animaux sans raisons. Ce sont des animaux qui n'avaient qu'un droit : celui de vivre, partir vers une nouvelle histoire", a continué Natacha Harry. "Pour dissimuler ces euthanasies qui n'étaient pas justifiées, cette personne s'est livrée à des falsifications de documents en faisant de fausses adoptions. Ces animaux ont été tuées et on nous a fait croire que ces animaux étaient placés dans des familles.  (...)

Ces faits ont été dénoncés par une salariée. Nous avons donc diligenté une enquête interne qui prend du temps. Aujourd'hui, nous avons 12 cas avéré d'animaux qui ont été euthanasié sans justification valable. Le tout dissimulé en fausse adoption", a indiqué la présidente de la SPA.

Et d'ajouter, les larmes aux yeux :

"Ca porte gravement atteinte au travail réalisé par les salariés, les bénévoles, les adhérents qui s'engagent auprès de nous pour sauver ces animaux. C'est une honte ! C'est une honte de procéder ainsi parce que nous sommes une association de protection animale. Notre vocation est de protéger les animaux, ce n'est certainement pas de les tuer de cette manière là, sans justification. (...)

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de CTmieuxAvant

En français les noms propres ne prennent pas de S : les Macron
Merci

Portrait de LEPETITXXème
23/mai/2018 - 19h55

Le titre : polémique autour du chien d'E. Macron. Déclaration de la responsable : tout cela n'a rien à voir avec le chien des Macrons. Un peu racoleur, non ?

Portrait de pumpernickel
23/mai/2018 - 17h51
breaking-news a écrit :

2001 détournement de fonds à la SPA

2002 La SPA, un monde sans pitié, abus de confiance, détournement de legs, opacité des comptes, trucage d'élections, népotisme, euthanasie et trafic d'animaux...

2009 la SPA a été une nouvelle fois éplinglée pour sa gestion calamiteuse, l'argent détourné et les animaux pas traités dignement malgé les quelques 14 millions d'euros en réserve

2013 La SPA condamnée pour gaspillages et détournements de fonds

2015 La Société protectrice des animaux de Paris et la confédération nationale, qui regroupe de nombreuses SPA indépendantes, se livrent bataille autour de l’utilisation du sigle, créé en 1843. Une bataille d’image et de gros sous.

2016 La SPA visée par une enquête préliminaire pour des problèmes de gestion

à rajouter : essayez de suivre un signalement de maltraitance à cette nébuleuse d'associations et si vous obtenez un retour, ..... Chapeau !!!!!!

Portrait de Wouhpinaise
23/mai/2018 - 17h29
seb2746 a écrit :

Elle l'a déjà, elle crie partout que c'est PAS vrai, qu'elle a fait comme les autres et que c'est de la jalousie seulement.

Sauf que l’enquête DES spa a pour l'instant mis en lumière les agissement de CETTE SPA et de cette personne seulement, 17 cas trouvés pour 12 assassinats avérés (le chien étant un espèce protégé par des lois).

Bizarrement , RIEN sur les autres centres SPA, même pas une petite infraction donc à moins de croire qu'il y a des MILLIERS de personnes contre elle en interne ET en externe (là c'est médical à ce niveau), ça parait compliqué de se défendre sur ses façons de faire dans sa SPA par elle directement...

"Le chien une espèce protégée par la lois" ?!

Portrait de Klariss
23/mai/2018 - 17h27

Pas trop compris le rapport entre le chien de Macron et les euthanasies falsifiés en adoption...

Portrait de seb2746
23/mai/2018 - 16h27
kailash35 a écrit :

J'espère qu'un droit de réponse sera accordé à madame Céline Ravenet. 

Elle l'a déjà, elle crie partout que c'est PAS vrai, qu'elle a fait comme les autres et que c'est de la jalousie seulement.

Sauf que l’enquête DES spa a pour l'instant mis en lumière les agissement de CETTE SPA et de cette personne seulement, 17 cas trouvés pour 12 assassinats avérés (le chien étant un espèce protégé par des lois).

Bizarrement , RIEN sur les autres centres SPA, même pas une petite infraction donc à moins de croire qu'il y a des MILLIERS de personnes contre elle en interne ET en externe (là c'est médical à ce niveau), ça parait compliqué de se défendre sur ses façons de faire dans sa SPA par elle directement...

Portrait de medo2511
23/mai/2018 - 15h58

Bravo Madame, c'est tout à votre honneur de dénoncer de tels faits ! J'ai adopté deux fois à la SPA et prêt à le faire une 3ème fois !

Portrait de kailash35
23/mai/2018 - 15h32

J'espère qu'un droit de réponse sera accordé à madame Céline Ravenet. 

Les plus vus