21/05 07:15

Yvelines: Une nourrice de 36 ans mise en examen pour violence après la mort d'un nourrisson de sept mois qui aurait été "secoué"

Une nourrice de 36 ans a été mise en examen pour violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner, après la mort d'un nourrisson, selon les informations du Parisien. Elle est soupçonnée d'avoir secoué à mort un bébé de sept mois dont elle avait la garde à Maurepas, dans les Yvelines, le 26 avril dernier. Ce soir-là, l'assistante maternelle contacte le père de l'enfant, affirmant que le nourrisson était anormalement somnolant.

Les secours sont dépêchés sur les lieux et conduisent l'enfant à l'hôpital Necker. L'équipe médicale pense alors immédiatement à un acte de violence. Malgré les soins, le nourrisson décède.

L'autopsie réalisée a permis de révéler des hématomes sous-duraux, c'est à dire que le bébé a été secoué et son cerveau a heurté la boîte crânienne, selon le médecin légiste. Interrogée par les enquêteurs, la nourrisse nie avoir secoué le bébé, affirmant qu'une petite fille serait tombée sur le nourrisson.

"Mais cette version des faits est incompatible avec les constatations médicales qui induisent formellement que la tête de la petite fille a été secouée", rapporte une source proche du dossier au Parisien. Devant l'incohérence des déclarations, le juge a décidé de son placement en détention.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus