19/05 07:45

La directrice du refuge SPA d’Hermeray dans la tourmente après avoir été accusée d'euthanasier des chiens de façon non justifiée

Céline Ravenet, directrice du refuge SPA d’Hermeray depuis 2002 devrait être prochainement licenciée par la société protectrice des animaux selon Le Parisien . La SPA reproche à sa salariée d’avoir euthanasié  des chiens de façon non justifiée. C’est une ex-employée du refuge d’Hermeray, récemment licenciée, qui aurait décrit les faits à sa direction. Les 13 salariés du refuge ont par ailleurs été entendus au siège parisien de la SPA jeudi. « Une enquête interne est en cours, confirme-t-on du côté de l’association, dont la présidente Natacha Harry ne souhaite pas s’exprimer sur le sujet. 

La SPA rappelle que si « l’euthanasie des animaux est interdite dans les refuges », il existe néanmoins des cas pouvant être étudiés, « ceux de problèmes de santé ou de dangerosité. »

Il faut alors une mise sous surveillance de l’animal et deux visites médicales espacées d’un vétérinaire avant que la décision soit officiellement prise. C’est visiblement cette procédure que n’a pas respectée Céline Ravenet, une « directrice très estimée » rappelle cependant son employeur, qui dit faire face à une « très mauvaise surprise. »

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Synapse
19/mai/2018 - 21h42

Je ne sais pas comment ça se passe en France, mais ici en Belgique les SPA euthanasient à tour de bras. Jamais je ne donnerais un animal dans ce genre de structures.

Portrait de spaforever
19/mai/2018 - 16h08
pumpernickel a écrit :

Comment peut-on s'offusquer d'une telle chose ??? Les coupables : ceux qui adoptent des chiens sans en mesurer les conséquences comme les frais de nourriture, de vétérinaire, les problèmes d'éducation et tout ce que l'on peut rattacher à une existence normale d'un animal. Ceux-là aussi qui, après avoir accueilli l'animal l'abandonne dans la nature, devant les refuges ou tout simplement sur les sites de petites annonces. Ces derniers regorgent d'animaux dont on se sépare pour "allergie", "déménagement" ou "incompatibilité avec un autre animal". Ne parlons pas de ces propriétaires qui font de leur animal une machine à chiot pour arrondir les fins de mois sans se soucier de la famille dans laquelle ils atterriront ! L'état ne prend aucune décision pour obliger les propriétaires de chien à pratiquer la stérilisation, ne laissant qu'aux éleveurs agréés la possibilité d'élever des chiots. Les éleveurs qui vendent leurs chiots sans informer les futurs propriétaires du coût élevé de la nourriture, du véto et pour certaines races, du toilettage ... Et elle, cette pauvre femme va passer au tribunal des bonnes consciences pour payer pour tous ces errements et ces irresponsables. Bravo !!! et les jours se suivent et se ressemblent !!!!

La "pauvre femme" est tout de même responsable de la mort de plein de chiens. Elle les euthanasiait comme ça, sans justificatif ou avec des justificatifs bidons, des chiens dits dangereux évalués en niveau 4 alors que transférés dans un autre refuge (le mien en l'occurence) ils étaient niveau 1 et clairement pas dangereux du tout. Je travaille dans un refuge non loin d'Hermeray, je peux vous garantir que cette femme n'est pas si innocente que ça, et qu'on ne fait pas de la PA en pensant comme ça, personne ne l'a forcé à être responsable de refuge!

Cela dit, je suis d'accord avec vous qu'il y a trop d'abandonnants bien irresponsables, mais cette responsable payera pour SES actes, pas pour tout le monde.

Portrait de pumpernickel
19/mai/2018 - 08h14

Comment peut-on s'offusquer d'une telle chose ??? Les coupables : ceux qui adoptent des chiens sans en mesurer les conséquences comme les frais de nourriture, de vétérinaire, les problèmes d'éducation et tout ce que l'on peut rattacher à une existence normale d'un animal. Ceux-là aussi qui, après avoir accueilli l'animal l'abandonne dans la nature, devant les refuges ou tout simplement sur les sites de petites annonces. Ces derniers regorgent d'animaux dont on se sépare pour "allergie", "déménagement" ou "incompatibilité avec un autre animal". Ne parlons pas de ces propriétaires qui font de leur animal une machine à chiot pour arrondir les fins de mois sans se soucier de la famille dans laquelle ils atterriront ! L'état ne prend aucune décision pour obliger les propriétaires de chien à pratiquer la stérilisation, ne laissant qu'aux éleveurs agréés la possibilité d'élever des chiots. Les éleveurs qui vendent leurs chiots sans informer les futurs propriétaires du coût élevé de la nourriture, du véto et pour certaines races, du toilettage ... Et elle, cette pauvre femme va passer au tribunal des bonnes consciences pour payer pour tous ces errements et ces irresponsables. Bravo !!! et les jours se suivent et se ressemblent !!!!

Les plus vus