16/05 15:01

Le réalisateur Lars von Trier joue la provocation au festival de Cannes: "Je n'ai jamais tué personne, mais si je devais, ce serait un journaliste"

Le cinéaste Lars von Trier accumule les polémiques et ses propos continuent de déranger. C'est une nouvelle déclaration qui a secoué les médias ces dernières heures. Le réalisateur de "The House That Jack Built" a déclaré au lendemain de la projection du film : "Je n'ai jamais tué personne, mais si je devais, ce serait un journaliste".

Son film, présenté hors-compétition au 71ème festival de Cannes, en avait dérangé plus d'un, certains spectateurs ont même été dégouté pendant certaines scènes. "J'aurais fait un grand serial killer", a-t-il déclaré, d'après Le Figaro, en ajoutant : "J'avais assez de contrôle sur moi pour ne pas prendre cette direction. Je n'ai jamais tué personne, mais si je devais le faire, ce serait un journaliste".

Palme d'or en 2000 pour "Dancer in the Dark", le réalisateur danois de 62 ans, habitué de la Croisette, n'avait plus mis les pieds au Festival de Cannes depuis le scandale de 2011 et ses propos sur Hitler. Malgré des excuses presque immédiates, en 2011, Lars von Trier fut déclaré persona non grata au festival, une sanction sans précédent.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus