12/05 08:01

EXCLU - Koh Lanta: Voilà pourquoi la production a décidé d'annuler totalement le tournage plutôt que de le suspendre

Que s'est-il vraiment passé pendant le tournage de Koh Lanta ? C'est à la justice d'enquêter désormais si des plaintes sont déposées, ce qui n'est pas encore le cas à cette heure. Reste à savoir pourquoi la société de production ALP a décidé d'annuler le tournage et non pas de faire une pause et de le reprendre deux ou trois jours plus tard sans les deux candidats concernés pas cette affaire ?

Pour bien comprendre il faut revenir sur les faits.

La victime présumée est âgée de 21 ans et au cours de la nuit en question, alors qu'elle dormait seule et hors caméra, elle aurait subi des attouchements de la part d'un autre candidat.

Choquée, elle aurait alors utilisé son talkie-walkie pour prévenir la production, comme le règlement du jeu l'y autorise en cas de danger. Aucun témoin n’aurait été présent au moment des faits présumés. Impossible, à l'heure actuelle, de les confirmer ou de les infirmer.

En tout état de cause, les deux protagonistes ont été exfiltrés du jeu et placés dans des hôtels distincts.

Selon nos informations, la production a alors dans un premier temps décidé de faire une pause pour tenter de comprendre ce qui s'était passé et à ce moment là, la reprise du tournage est encore possible.

Devant la situation complexe, Alexia Laroche-Joubert, qui préside désormais ALP, décide de prendre un avion en catastrophe depuis Paris et de venir elle-même sur place pour décider si il faut reprendre ou non le tournage.

En moins de 24 heures, il est alors décidé de mettre un terme définitif au tournage et ALP en informe la direction de TF1. 

La situation est en effet complexe sur place, car certains candidats sont vraiment choquée et une aide psychologique est mise en place pour l'ensemble des participants. Décision est prise, tous doivent être rapidement rapatriés des îles Fidji vers la France. Selon nos informations, le rapatriement devrait se faire par petits groupes, pour être le plus discrets possibles et ne pas se retrouver avec une nuée de journalistes à l'arrivée d'un vol.

En fait, selon nos informations, il était quasiment impossible de poursuivre le tournage en particulier si une plainte était déposée en France. En effet, dans des cas d'agressions sexuelles, la justice peut demander à entendre très rapidement les principaux témoins, pour que ceux-ci aient des souvenirs frais.

Dans le cas présent, même si il n'y a aucun témoin direct, il est fort probable que la police souhaite entendre tous les candidats pour avoir leurs sentiments en particulier sur l'agresseur présumé. Mais les techniciens, réalisateurs, assistants sont également susceptibles d'être entendus dans les prochains jours. Il était donc impossible de maintenir les équipes au bout du monde.

Enfin la justice va sans aucun doute demander à visionner les images qui ont été tournées dans les heures précédant la présumée agression, en particulier pour juger du comportement de la victime présumée et de l'agresseur présumée.

Dans ces conditions, il était totalement impossible de poursuivre le tournage.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de biroutte
12/mai/2018 - 15h57

cette histoire comme elle est présenté est vraiment curieuse , elle dort à l'écart toute seul ??? pk ???   loin de tous le monde ?, le gars il est ou en attendant ?  avec elle ? donc ils se sont mis à l'écart ?  pour enfiler des perles ? jouer au docteur ? , elle voulait se venger ?  elle pensait pas que ça allait finir comme ça et ça c'est retourner contre elle ?

Portrait de M. Gentil
12/mai/2018 - 11h21
BREIZ Mike a écrit :

En effet au bout de 4 jours, franchement c'est court, il fallait qu'il aille se baigner dans l'eau froide pour calmer ses ardeurs.Pour TF1, je ne m'inquiète pas, personne n'est irremplaçable.Elle mettra sans doute  "VTEP" en prime time et "pas de ça entre nous" en seconde partie de soirée(ou le contraire) en tournant plus d'émissions ou bien les séries du jeudi seront déplacées au vendredi et le jeudi, il y aura un film comme cela a été le cas cette semaine avec Astérix sachant qu'un film est interdit en France le vendredi.Si TF1 n'avait pas arrêté "Money Drop" ou "the Wall", des spéciales auraient pu être diffusées également, car je ne pense pas que mettre "demain nous appartient" en prime comme France 3 le fait avec PBLV,cela aurait mettre le succès.

CEt bien j'ai appris hier que The Wall n'était pas abandonné, apparemment des émissions auraient été tournées en février/mars

Je sais que ce n'est pas le sujet principal mais puisque vous l'évoquez je voulais vous le partager 

Portrait de BREIZ Mike
12/mai/2018 - 10h39

En effet au bout de 4 jours, franchement c'est court, il fallait qu'il aille se baigner dans l'eau froide pour calmer ses ardeurs.Pour TF1, je ne m'inquiète pas, personne n'est irremplaçable.Elle mettra sans doute  "VTEP" en prime time et "pas de ça entre nous" en seconde partie de soirée(ou le contraire) en tournant plus d'émissions ou bien les séries du jeudi seront déplacées au vendredi et le jeudi, il y aura un film comme cela a été le cas cette semaine avec Astérix sachant qu'un film est interdit en France le vendredi.Si TF1 n'avait pas arrêté "Money Drop" ou "the Wall", des spéciales auraient pu être diffusées également, car je ne pense pas que mettre "demain nous appartient" en prime comme France 3 le fait avec PBLV,cela aurait mettre le succès.

Portrait de FAN DES MEDIAS

Ça va être une histoire sans suite....

Portrait de M. Gentil
12/mai/2018 - 08h36

Ca ne m'étonnerait pas que ce ne soit pas la première fois, et que ça délie les langues d'anciennes candidates, on verra

Portrait de Capri
12/mai/2018 - 08h34

Privations de nourriture, privations affectives... candidats mis « à cran », poussés à bout... ça va encore continuer longtemps (23 éditions) ou c’est peut être suffisant pour ALP / Banijay / TF1, non ? Ou bien faut-il encore se faire de l’argent sur les petites gens ?

Portrait de Parrow.dick
12/mai/2018 - 08h26
Rose Well a écrit :

Pourquoi la justice française aurait-elle à se mêler de ça ? Le délit a été commis aux Fidji, ce devrait logiquement être à la justice des îles Fidji de trancher ce litige, selon les lois Fidjiennes...

L'un n 'empêche pas l'autre. Toutefois, pour du pénal, le ministère des affaires étrangères recommandent d'engager des poursuites devant les juridictions françaises.

Portrait de Thenab
12/mai/2018 - 08h25 - depuis l'application mobile
Rose Well a écrit :

Pourquoi la justice française aurait-elle à se mêler de ça ? Le délit a été commis aux Fidji, ce devrait logiquement être à la justice des îles Fidji de trancher ce litige, selon les lois Fidjiennes...

@Rose Welltokt dépendra où est déposée la plainte... et il y a de forte chance qu’elle le soit en France !

Portrait de Thenab
12/mai/2018 - 08h25 - depuis l'application mobile
Rose Well a écrit :

Pourquoi la justice française aurait-elle à se mêler de ça ? Le délit a été commis aux Fidji, ce devrait logiquement être à la justice des îles Fidji de trancher ce litige, selon les lois Fidjiennes...

@Rose Welltokt dépendra où est déposée la plainte... et il y a de forte chance qu’elle le soit en France !

Portrait de Parrow.dick
12/mai/2018 - 08h23
nina83 a écrit :

mais ils ne dorment pas ensemble à Koh-lanta ????

Si, mais de trop près visiblement.

Portrait de nina83
12/mai/2018 - 08h17

mais ils ne dorment pas ensemble à Koh-lanta ????

Portrait de Rose Well
12/mai/2018 - 08h14

Pourquoi la justice française aurait-elle à se mêler de ça ? Le délit a été commis aux Fidji, ce devrait logiquement être à la justice des îles Fidji de trancher ce litige, selon les lois Fidjiennes...

Les plus vus