13/05 14:01

Un peu trop humain, la dernière version de l'assistant vocal de Google, qui peut passer un coup de fil à votre place, fait débat - VIDEO

Hyper réaliste, la dernière version de l'assistant vocal de Google, qui peut passer un coup de fil à votre place, ressemble à s'y méprendre à un humain. Un peu trop, au goût de certains.

En présentant fièrement son nouveau Google Assistant mardi, le patron de Google Sundar Pichai a fait sensation, déclenchant des "oh!" d'admiration mais aussi des froncements de sourcils parmi les milliers d'informaticiens et journalistes venus cette semaine à sa conférence annuelle des développeurs en Californie (IO18).

Il venait de diffuser une conversation entre le logiciel bourré d'intelligence artificielle et une employée de salon de coiffure. Chargé de prendre un rendez-vous, Google Assistant est criant de réalisme et marmonne même "mmhhhh ...mmmhh" lorsque son interlocutrice lui dit d'attendre, le temps de consulter le planning.

S'ensuit une conversation des plus naturelles entre l'assistant vocal et l'employée, qui ne se rend visiblement pas compte qu'elle parle à une machine.

Cette technologie baptisée Duplex permet au logiciel de converser de "façon naturelle", ont expliqué les responsables de Google. L'assistant virtuel, qui équipe de nombreux appareils électroniques, est aussi, dans cette nouvelle version à venir, en mesure de comprendre quand il convient de répondre rapidement: lorsqu'on lui dit simplement "bonjour" par exemple.

Selon le géant technologique, ce système est à la fois utile aux clients, car il leur fait gagner du temps, et aux petits commerces qui n'ont pas de sites internet de prise de rendez-vous.

"Le but de notre assistant, c'est de vous aider à accomplir vos tâches", a dit Sundar Pichai. Ces nouvelles fonctionnalités vont être testées dans les mois qui viennent, a précisé le groupe de Mountain View.

Rapidement, l'étonnement a fait place à un débat éthico-moral sur les réseaux sociaux, certains estimant que les interlocuteurs devaient être prévenus quand ils parlaient à une machine plutôt qu'à un humain, d'autres s'interrogeant sur la façon dont ces robots très convaincants pourraient être un peu trop utiles aux démarchages commerciaux ou politiques.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dex
13/mai/2018 - 17h16

Quand on sait qu'un ordinateur est désormais capable de reproduire la voix de quelqu'un avec très peu de données de l'originale... ça fait peur! Dommage pour les comédiens voix off, je pense que ce métier est en voie (!) de disparaître si on peut faire lire le texte qu'on veut, comme on le veut à un ordinateur. Encore des victimes de la numérisation des données

Portrait de erine.teygype
13/mai/2018 - 14h30

Bravo Google

Les plus vus