03/05 18:45

La garde à vue du producteur Thomas Langmann, débutée hier, a été prolongée ce soir - Il fait l'objet d'une deuxième plainte, cette fois de la part de son demi-frère

Mise à jour 18h40

BFM TV révèle ce soir que Thomas Langmann fait l'objet d'une deuxième plainte en plus de sa femme. Cette fois c'est  son demi-frère qui a porté pour messages malveillants suite à un conflit autour de l'héritage de son père Claude Berri

Cette plainte est en en fait antérieure à celle de Céline Bosquet puisqu'elle a été enregistrée en juin dernier. Là encore, des "messages malveillants", dont le nombre est évalué à une centaine, sont au centre de l'affaire.

Dans ceux-ci, on trouve des insultes telles que "escroc pitoyable", ou encore "sale enculé", et des menaces: "Je vais vous faire payer".

La chaîne d'information précise que si les faits reprochés sont similaires à l'autre dossier, le fond en est bien différent: Darius et Thomas Langmann sont en conflit autour du testament et de l'héritage de leur père cinéaste. 

.

Selon M6Infos, la garde à vue du producteur Thomas Langmann, qui a débuté hier, a été prolongée aujourd'hui. Hier, dans la journée, il avait été placé en garde à vue au commissariat des 5e et 6e arrondissements de Paris pour des faits présumés de «harcèlement» et d'«appels téléphoniques malveillants» à la suite d’une plainte de sa femme.

Le fils de Claude Berri avait évoqué ses déboires récemment sur France 2 dans l’émission «Stupéfiant!», expliquant vivre une procédure de divorce difficile avec sa femme Céline Bosquet, mère de deux de ses enfants.

«J’ai peut-être beaucoup appelé ma femme (...) J’ai harcelé ma femme pour voir mon fils», s’était-il justifié, regrettant un «déferlement médiatique».

Producteur à succès de «The Artist», également réalisateur, Thomas Langmann (46 ans) avait été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour violence à l’encontre de sa précédente compagne, mère de sa première fille.

«J’ai commis un mauvais geste que je regrette, pour lequel je me suis excusé immédiatement, pour lequel j’ai été condamné, pour lequel je n’ai pas fait appel, il y a eu trois jours d’ITT, cela date de onze années», avait-il rappelé sur France 2.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jse
4/mai/2018 - 07h52

Il ne faut pas se fier aux apparences !!! 

Les gens qui font des sourires : méfiance !!!!!!!!

Portrait de Capri
3/mai/2018 - 23h41
Filoû.2 a écrit :

Derrière ce visage plutôt sympathique se cache en réalité un monstre immonde alors)?

Je ne l’ai jamais trouvé sympathique, justement. Un-je-ne-sais-quoi de « forcé » / cocaïné... il y a des gens comme ça qui vous font une impression bizarre. 

Portrait de Haz 59
3/mai/2018 - 19h18

çà devient sérieux! on a assez de fous en liberté comme çà! c'est bon! pas envie d'avoir une nouvelle affaire marie trintignant! Ce que je crains: avec ses relations et son argent et un bon avocat(dupont morreti, surementsmiley il pourra sortir libre!

Portrait de Lothar
3/mai/2018 - 18h27

C'est un affreux bonhomme ,pauvre femme et pauvres enfants !

Portrait de audi1975
3/mai/2018 - 18h13

C'est un pauvre type.....camé.....qu'il prenne enfin conscience de son état ! 

Et qu'il cesse via les medias de se faire passer pour la victime!

Portrait de M. Gentil
3/mai/2018 - 18h08

C'est bien, ne le laissez surtout pas en liberté !! Les conséquences pourraient être désastreuses pour sa femme smiley

Portrait de Zeroulou
3/mai/2018 - 18h06

On voit de suite que c'est un dangereux ,son regard  de monstre, sa bouche cruelle et sanguinaire ,sa chevelure de loup-garou ,brrr il fait peur!

Les plus vus