26/04 16:02

Face aux critiques de ses utilisateurs, Facebook promet une "procédure d'appel" quand il supprime des "posts"

Critiqué pour être parfois trop zélé dans la suppression de photos, vidéos ou textes qu'il juge obscènes ou violents, Facebook a promis qu'il serait possible pour les utilisateurs de "faire appel" de ces décisions.

Engagé depuis des semaines dans une vaste opération de communication destinée à redorer une image ternie par le scandale Cambridge Analytica, le réseau social a décidé de rendre publics pour la première fois les critères de suppression de certains contenus.

"Et pour la première fois, nous vous donnons le droit de faire appel de nos décisions sur les +posts+, de façon à ce que vous puissiez demander un deuxième avis si vous pensez que nous avons fait une erreur", a expliqué à l'AFP Siobhan Cummiskey, responsable de ce dossier au sein du groupe américain, qui revendique plus de deux milliards d'utilisateurs.

Cela sera mis en place dans le courant de l'année et concernera dans un premier temps la nudité, le sexe, les appels à la haine ou la violence visuellement explicite, a-t-elle précisé.

Jusqu'ici, les usagers pouvaient faire appel des suppressions de profils ou de pages mais pas de "posts" individuels.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de zig et puce
26/avril/2018 - 21h12

Il n'ont perdu que dalle , jamais eu autant utilisateurs record de croissance et du chiffre d'affaire , Facebook  et son créateur se portent très bien , merci pour eux  

Les plus vus