18/04 14:30

EXCLU - Caméras dans les abattoirs: Le député Olivier Falorni lance en direct un appel à Emmanuel Macron - VIDEO

Ce matin, Olivier Falorni était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live". En janvier 2017, le député présentait une proposition de loi pour améliorer le bien-être animal dans les abattoirs, avec une mesure phare : imposer le contrôle vidéo. Mais, depuis l’élection d’Emmanuel Macron, cette disposition a disparue.

"Je dis au Président de la République : 'Chiche ! Tenez votre engagement'. J'attends de lui qu'il fasse ce qu'il a promis à l'ensemble des associations de protection animale, qui soutiennent ma proposition. Ca serait un reniement. A travers l'abandon de cette proposition, on renierait un engagement pris par Emmanuel Macron", a-t-il déclaré en exclusivité.

"La loi que j'ai faite voter en janvier 2017, le ministère de l'Agriculture à l'époque s'y était opposé. Il a fallu l'engagement des citoyens et des associations de protection animale pour que le texte qui a été refusé en commission soit voté dans l'hémicycle", a-t-il continué.

Et d'ajouter : "Aujourd'hui, le combat n'est pas perdu parce que je crois en la parole politique. Je crois aux engagements du Président de la République, sinon ce serait un reniement. Un reniement inacceptable. Croyez-moi, si ça ne se fait pas, Emmanuel Macron portera comme un boulet de n'avoir rien fait en ce qui concerne la protection animale et d'avoir renié sa parole".

.

Regardez

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Wouhpinaise
18/avril/2018 - 20h11
Jilou1994 a écrit :

C'est aussi un point commun qui n'est pas incompatible avec les trois autres ! 

Il peut ne pas être incompatible avec les 3 que vous citez, c'est vrai. Comme il peut n'avoir aucun lien. Ce qui est mon cas. smiley

Portrait de Jilou1994
18/avril/2018 - 19h42
Wouhpinaise a écrit :

"Indifférence, environnement culturel, rien d'autre à manger" Et si tout simplement les gens n'y renoncent pas car ils aiment la viande ?

C'est aussi un point commun qui n'est pas incompatible avec les trois autres ! 

Portrait de atlantique07
18/avril/2018 - 19h29

Il faudrait surtout poser la question de l'abattage rituel...

Portrait de Wouhpinaise
18/avril/2018 - 19h06
Jilou1994 a écrit :

Vous voulez vraiment être en accord avec votre conscience si cela vous dérange vraiment ces scènes inutiles de cruauté ? Alors laissez tomber ces soi-disants arrangements avec votre conscience avec des caméras, devenez simplement végétariens pour commencer (avec un peu de produit laitier sans caillette de veau).

Mais aussi respectons le choix d'autrui. N'oublions pas que certaines personnes ne veulent pas renoncer à la viande à cause de leur indifférence certes mais pour d'autres c'est à cause d'un environnement culturel contraignant et d'autres encore à cause qu'il n'y a pas grand chose d'autre à manger pour survivre.

Une pub récente montre une personne caresser gentiment la joue d'une jolie vache et l'instant d'après nous voyons une pièce de viande sur une table. Voilà leur prédication: lier la douceur et la viande sur la table mais les industriels indifférents et mercantiles n'ont pas de limite dans leur manoeuvres hypnotiques pour nous faire consommer toujours plus des substances chargées de malheur. 

"Indifférence, environnement culturel, rien d'autre à manger" Et si tout simplement les gens n'y renoncent pas car ils aiment la viande ?

Portrait de riri08
18/avril/2018 - 18h51

Tout  fait d'accord avec lui

Portrait de Jilou1994
18/avril/2018 - 18h31

Vous voulez vraiment être en accord avec votre conscience si cela vous dérange vraiment ces scènes inutiles de cruauté ? Alors laissez tomber ces soi-disants arrangements avec votre conscience avec des caméras, devenez simplement végétariens pour commencer (avec un peu de produit laitier sans caillette de veau).

Mais aussi respectons le choix d'autrui. N'oublions pas que certaines personnes ne veulent pas renoncer à la viande à cause de leur indifférence certes mais pour d'autres c'est à cause d'un environnement culturel contraignant et d'autres encore à cause qu'il n'y a pas grand chose d'autre à manger pour survivre.

Une pub récente montre une personne caresser gentiment la joue d'une jolie vache et l'instant d'après nous voyons une pièce de viande sur une table. Voilà leur prédication: lier la douceur et la viande sur la table mais les industriels indifférents et mercantiles n'ont pas de limite dans leur manoeuvres hypnotiques pour nous faire consommer toujours plus des substances chargées de malheur. 

Portrait de atlantique07
18/avril/2018 - 15h10

Je suis totalement en accord avec lui même si je ne partage pas ses idées politiques.

Les plus vus