17/04 09:48

Libération annonce que deux de ses journalistes ont été blessés à Notre-Dame-des-Landes par "un emploi disproportionné de la force par les gendarmes mobiles"

La société des journalistes et des personnels de Libération (SJPL) a dénoncé lundi "un emploi disproportionné de la force" par des gendarmes à Notre-Dame-des-Landes, déplorant que deux journalistes du quotidien aient été blessés.

"En moins d'une semaine, deux journalistes ont été blessés au cours d'opérations menées par les forces de l'ordre à Notre-Dame-des-Landes", rapporte la SJPL dans un communiqué.

Un journaliste a été touché "à l'arcade sourcillière, au cou et à la jambe par des éclats projetés par une grenade à effet de souffle", et un photographe "au pied par un projectile du même type", affirme-t-elle. La SJPL "dénonce un emploi disproportionné de la force par les gendarmes mobiles à Notre-Dame-Des-Landes, et un usage inapproprié d'armes suseptibles de blesser grièvement les habitants, les manifestants et les journalistes".

Plusieurs journalistes couvrant les incidents ont été blessés en marge de l'opération d'expulsion des occupants illégaux de la ZAD, qui mobilise 2.500 gendarmes et a commencé le lundi 9 avril. Plus d'une soixantaine de gendarmes ont été blessés en une semaine, a indiqué dimanche Emmanuel Macron

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Seaskua...
17/avril/2018 - 19h45
Citoyen85 a écrit :
Seaskua : C'était de l'ironie. A part quelques paysans qui continuent d'exploiter les terres illegalement sans payer de taxes et pour lesquelles ils ont déjà été indemnisés, la plupart des zadistes n'ont aucune compétence agricole autre que des plants de cannabis ou la confection de cocktails molotov.

Pour moi aussi c'était de l'ironie bien sûr. Et puis j'ai bientôt un gendre de Saligny.

Portrait de Citoyen85
17/avril/2018 - 17h05 - depuis l'application mobile

Seaskua : C'était de l'ironie. A part quelques paysans qui continuent d'exploiter les terres illegalement sans payer de taxes et pour lesquelles ils ont déjà été indemnisés, la plupart des zadistes n'ont aucune compétence agricole autre que des plants de cannabis ou la confection de cocktails molotov.

Portrait de moije
17/avril/2018 - 15h17
ObSeRvEr a écrit :

1: Remplacement des gendarmes par la Légion étrangère.

2: Nouveau statut provisoire de la ZAD qui sera pour une durée limitée transformée en terrain militaire exclusivement réservé à la légion étrangère.

3: Expulsion manu militari et par la force de toute personne se trouvant sur le nouveau terrain devenue exclusivement militaire pour un temps détérminé.

4: Sécurisation immédiate et surveillance de la zone délimitée avec de nombreux panneaux prévenant que la zone est maintenant strictement militaire et que toute personne qui tentera d'y pénétrer le fera a ses risques et périls puisque la Légion étrangère sera autorisée à défendre sa zone militaire par tirs réels et soutenus.

Après  1 ou 2 zozos malencontreusement décédés car manifestement ils n'avaient toujours pas compris le message,et on tentés de pénétrer dans la nouvelle zone militaire,  on verra bien ce que feront les autres !!! :)

100 % d'accord !

Il y en a marre de toujours taper sur les forces de l'ordre qui font leur boulot devant des émeutiers , d'ailleurs pourquoi les journalistes sont toujours du coté de ces derniers et non coté gendarmes ?

Portrait de Seaskua...
17/avril/2018 - 14h33
Citoyen85 a écrit :

Bof, il restera bien sûr quelques zadistes acharnés mais à la longue la plupart de ces jeunes crétins retourneront en ville car dans ce bled il n'y a pas de connection internet sérieuse. L'état a tout intérêt à remettre ces terres agricoles en vente publique. Les paysans qui les rachèteront délogeront les zadistes récalcitrants à coups de chevrotines et laboureront leurs champs de cannabis !

Ce "bled" reçoit parfaitement la 4G et la connexion internet est meilleure que dans bien d'autres zones du territoire, y compris des villes de province. L'état ne possède pas les terres contrairement au conseil départemental. Une partie des paysans sur place sont des zadistes.

 

Vous savez la plaisanterie sur la Vendée. En cas de guerre nucléaire il faut se réfugier en Vendée car ils ont 20 ans de retard sur tout. smiley

 

Portrait de Citoyen85
17/avril/2018 - 13h12

Bof, il restera bien sûr quelques zadistes acharnés mais à la longue la plupart de ces jeunes crétins retourneront en ville car dans ce bled il n'y a pas de connection internet sérieuse. L'état a tout intérêt à remettre ces terres agricoles en vente publique. Les paysans qui les rachèteront délogeront les zadistes récalcitrants à coups de chevrotines et laboureront leurs champs de cannabis !

Portrait de Filoû.2
17/avril/2018 - 13h06

C'est un truc de fou tout de même !! Les zadistes manifestaient contre la construction d'un nouvel aéroport et une décision du gouvernement a été prise de ne pas construire celui ci mais ces zozos ( ...zadistes) continuent à squatter illégalement ! Cherchez l'erreur ! 

Portrait de ObSeRvEr
17/avril/2018 - 12h59

1: Remplacement des gendarmes par la Légion étrangère.

2: Nouveau statut provisoire de la ZAD qui sera pour une durée limitée transformée en terrain militaire exclusivement réservé à la légion étrangère.

3: Expulsion manu militari et par la force de toute personne se trouvant sur le nouveau terrain devenue exclusivement militaire pour un temps détérminé.

4: Sécurisation immédiate et surveillance de la zone délimitée avec de nombreux panneaux prévenant que la zone est maintenant strictement militaire et que toute personne qui tentera d'y pénétrer le fera a ses risques et périls puisque la Légion étrangère sera autorisée à défendre sa zone militaire par tirs réels et soutenus.

Après  1 ou 2 zozos malencontreusement décédés car manifestement ils n'avaient toujours pas compris le message,et on tentés de pénétrer dans la nouvelle zone militaire,  on verra bien ce que feront les autres !!! smiley

Portrait de Seaskua...
17/avril/2018 - 12h39
mestoutou a écrit :

Il me semblait que la préfète "machine" avait certifiée avec force dès le deuxième jour que c'était quasiment plié !?!?

C'est plié comme au Mali. On devait rester 6 mois au Mali, nous y sommes toujours et cela va durer cent ans. Pour la ZAD c'est la même chose. A l'automne il y aura encore des zadistes et au printemps 2019 aussi. Sauf à construire une caserne de gendarmerie mobile sur le site.

Portrait de Seaskua...
17/avril/2018 - 12h37

Ils ont du les confondre avec des zadistes. Il parait qu'à Libération les journalistes ne savent pas la signification du terme "chasuble portant la mention presse".

Portrait de J Purdey ©
17/avril/2018 - 12h02
.legay a écrit :

Et pire encore que les cocktails molotov, les jets d'acides et le bombes agricoles projetés sur les forces de l'ordre !

Honte à ce torchon qu'est Libération et à l'auteur de ce titre odieux !

 

Tout est dit.

Portrait de mestoutou
17/avril/2018 - 11h10

Il me semblait que la préfète "machine" avait certifiée avec force dès le deuxième jour que c'était quasiment plié !?!?

Portrait de Filoû.2
17/avril/2018 - 10h51

Oh les pauvres !! Ils n'ont qu'à aller faire un reportage sur la ceuillette des jonquilles ça sera moins risqué smiley

Portrait de .legay
17/avril/2018 - 10h30
breizhald a écrit :

et le jet de cocktail molotov sur les gendarmes, ce n'est pas disproportionné ?

Et pire encore que les cocktails molotov, les jets d'acides et le bombes agricoles projetés sur les forces de l'ordre !

Honte à ce torchon qu'est Libération et à l'auteur de ce titre odieux !

 
Portrait de burgiba
17/avril/2018 - 10h25
breizhald a écrit :

et le jet de cocktail molotov sur les gendarmes, ce n'est pas disproportionné ?

 La société des journalistes et des personnels de Libération ne s'est jamais manifestée à ce sujet, même lorsqu'un journalisté a été blessé. Hypocrisie et partialité quand tu nous tiens.

Le plus comique c'est quand tu découvres les détails. Il y a en fait 3 journalistes blessés:

- Le 1er s'est vautré comme une merde tout seul parterre et s'est blessé contre des éclats qui se trouvaient au sol.

- La 2nde "a été surprise par la charge des CRS", genre elle attendait un communiqué de presse de leur part.

- Le 3ème a effectivement été blessé par un éclat de grenade au pied.

Donc, si déjà les rédactions n'envoyaient pas François Perrin (La Chèvre), Carrie Bradshaw (Sex in the City) et Kalimero (Propre rôle) couvrir les évènements, le nombre de journalistes blessés serait sans doute différent.

 

 
Portrait de Korveg
17/avril/2018 - 10h13

Il y a eu 40 gendarmes blessés par "un emploi disproportionné de la force" par les zadistes !

Portrait de jvaisvousdire
17/avril/2018 - 10h00

Envoyer des journalistes de " LIBÉRATION  " à NDDL, c'est un NON sens !

Et pourquoi on les appellent encore des zadistes , il n'y a plus de ZAD puisque plus d’aéroport !

Portrait de Patatrac
17/avril/2018 - 09h07

Les journalistes n'attendent qu'un chose , c'est qu'un zadiste , anarchiste où hors la loi soit blessé où tué , pas grave si c'est un gendarme . Une zadiste à déclaré , on ne va pas se lever tous les matins pour gagner de l'argent , pour le dépenser , payer des impôts et des taxes , je ne comprends pas ceux qui soutiennent ces gens-là . Je voudrais entendre dire à cette personne qu'elle refuse le RSA , le chômage et toutes les prestations sociales .

Portrait de highglandeur
17/avril/2018 - 09h01

Dégagez les crevards anti système de libé!

Portrait de atlantique07
17/avril/2018 - 08h30

Palme d'or de l'humour pour Libé   !

Portrait de Citoyen85
17/avril/2018 - 08h30

Les gendarmes interdisent l'accès aux journalistes avec raison. Quand on se retrouve au milieu des casseurs, il faut en subir les inconvénients ! 

Portrait de breizhald
17/avril/2018 - 08h14

et le jet de cocktail molotov sur les gendarmes, ce n'est pas disproportionné ?

Les plus vus