12/04 15:59

Le négationniste Robert Faurisson débouté face à la journaliste du Monde Ariane Chemin qui l'avait qualifié de "menteur professionnel" et de "faussaire de l'histoire"

La cour d'appel de Paris a de nouveau débouté jeudi le négationniste Robert Faurisson, 89 ans, face à la journaliste du Monde Ariane Chemin, qui l'avait qualifié de "menteur professionnel", de "falsificateur" et de "faussaire de l'histoire".

En juin 2017, chose rare, le tribunal correctionnel de Paris avait retenu "l'exception de vérité", estimant que la journaliste apportait la preuve de la véracité de ses propos.

Mardi, la cour d'appel de Paris, saisie uniquement du volet civil du dossier puisque seul Robert Faurisson avait fait appel, a confirmé les dispositions civiles du jugement, qui l'avaient débouté de ses demandes pécuniaires.

En août 2012, dans le cadre d'une série d'articles revenant sur des épisodes de l'histoire du quotidien du soir intitulée "Le jour où Le Monde", le journal était revenu sur la publication d'une tribune du négationniste en 1978. Pour cet article, Robert Faurisson avait d'abord poursuivi le journal et la journaliste pour injure publique, et avait été débouté, en première instance comme en appel.

L'article a été de nouveau publié dans un ouvrage commémorant les 70 ans du Monde, en septembre 2014, et Robert Faurisson avait porté plainte pour diffamation. A la lecture d'une série de décisions de justice concernant Robert Faurisson (en tant que partie civile et comme prévenu) rendues entre 1981 et 2014, le tribunal correctionnel de Paris avait estimé qu'il avait "bien été condamné pour avoir occulté et travesti la vérité historique".

Robert Faurisson, qui conteste l'existence des chambres à gaz depuis des dizaines d'années, a déjà été condamné à plusieurs reprises pour contestation de crime contre l'humanité. Il fut le premier justiciable français à être condamné en vertu de la loi Gayssot de 1990 visant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe. Loi qui, notait le tribunal correctionnel, confère à ceux qui persistent à contester l'existence de la Shoah et des chambres à gaz "la double qualité de délinquant et de menteur".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
13/avril/2018 - 22h19
le-chon a écrit :

je ne comprends pas votre logique, si je dis par exemple "la Terre est plate", est-ce une "opinion"?

Oui, c'est une opinion. A ceux qui le disent d'assumer et de prouver ce qu'ils avancent. A ceux qui ne sont pas d'accord de les contrer.

C'est comme ça qu'on avance.

Moi je suis pour le droit de contester ce qu'on veut. C'est à mon avis un droit fondamental dans une démocratie.

 

Portrait de le-chon
13/avril/2018 - 14h10
JakoRalbolodeouf a écrit :

Tout est bien plus subtil que cela ... Personne n'a jamais contesté un crime contre l'humanité, c'est de son envergure qu'il s'agit. Quand j'étais petit, dans les années 65-70, les manuels d'histoire comptaient 3,5 millions de MORTS dans le camps. Aujourd'hui c'est 6 millions de JUIFS morts dans les camps. Que faut-il penser ... ?

Votre propos est ambigu, Faurisson est clairement un négationniste récidiviste, faisant fi de tous les témoignages des survivants et surtout des bourreaux eux-mêmes ; pour ce qui est du recul historique, il a fallu la fin des années 70 et le début des années 80 (avec entre autre le film "shoah") pour qu'on fasse la distinction entre camp de concentration et d'extermination. La destruction des juifs d'Europe de l'est avait commencé bien avant 1942, avec les einsatzpruppen (shoah par balles) puis ensuite avec des "camions à gaz"...

Portrait de le-chon
13/avril/2018 - 13h56
PhilRAI a écrit :

Désolé, mais la contestation, quelle qu'elle soit *est* une opinion.

Il faut assumer, qu'en France en 2018 toute opinion qui ne va pas dans le sens de ce qui a été déclaré dans un tribunal militaire d'exception après guerre est considéré comme un délit.

C'est clairement un délit d'opinion qui ne devrait pas exister dans une démocratie où chacun doit avoir le droit d'exprimer toute opinion.

 

je ne comprends pas votre logique, si je dis par exemple "la Terre est plate", est-ce une "opinion"?

Portrait de PhilRAI
13/avril/2018 - 12h59
Citoyen85 a écrit :

Fauxrisson n'est pas historien et n'a jamais fait de réelle étude historique sérieuse sur la question voilà tout.

Il n'est pas historien, il se définit lui même comme révisionniste, c'est à dire quelqu'un qui prend un sujet, le décortique, le met à nu et propose une explication qui en général va à contre courant de ce qui était admis avant.

Quant au sérieux de l'étude, vous avez lu son argumentation ? Ce n'est pas parce qu'un tribunal se prononce (d'ailleurs où sont les justifications de son jugement ?) que chaque citoyen n'aurait pas le droit de s'informer et de se faire sa propre opinion. Ou alors on n'est plus en démocratie.

D'ailleurs quelle est la liberté de jugement des magistrats avec cette loi Gayssot de 1990 ? Donc quelle est la valeur de leur jugement ?

Sachant de plus qu'en 1983, la première chambre civile de la cour d’appel de Paris (section A) avait déclaré que Faurisson n’avait commis aucune des quatre fautes reprochées : légèreté, négligence, ignorance délibérée et mensonge.

Dans une démocratie la liberté d'expression doit être la règle. Ensuite, liberté rime avec responsabilité, c'est à dire que chacun doit assumer la responsabilité de ce qu'il avance, à savoir se voir opposer d'autres arguments, se voir éventuellement ridiculiser devant l'évidence démontrée par des adversaires.

Portrait de PhilRAI
13/avril/2018 - 12h46
le-chon a écrit :

Il faut rappeler que la contestation de crime contre l'humanité n'est pas une opinion, mais un délit, voire un crime pour ce sinistre personnage qui a été condamné plusieurs fois pour ses propos complotistes mais n'a jamais fait à ma connaissance de prison ferme, la république a été trop bonne de ne pas le déchoir de ses droits civiques ce qui l'aurait empêché d'encombrer les tribunaux par des procès délirants

Désolé, mais la contestation, quelle qu'elle soit *est* une opinion.

Il faut assumer, qu'en France en 2018 toute opinion qui ne va pas dans le sens de ce qui a été déclaré dans un tribunal militaire d'exception après guerre est considéré comme un délit.

C'est clairement un délit d'opinion qui ne devrait pas exister dans une démocratie où chacun doit avoir le droit d'exprimer toute opinion.

 

Portrait de Citoyen85
13/avril/2018 - 08h57

Fauxrisson n'est pas historien et n'a jamais fait de réelle étude historique sérieuse sur la question voilà tout.

Portrait de JakoRalbolodeouf
13/avril/2018 - 08h19
le-chon a écrit :

Il faut rappeler que la contestation de crime contre l'humanité n'est pas une opinion, mais un délit, voire un crime pour ce sinistre personnage qui a été condamné plusieurs fois pour ses propos complotistes mais n'a jamais fait à ma connaissance de prison ferme, la république a été trop bonne de ne pas le déchoir de ses droits civiques ce qui l'aurait empêché d'encombrer les tribunaux par des procès délirants

Tout est bien plus subtil que cela ... Personne n'a jamais contesté un crime contre l'humanité, c'est de son envergure qu'il s'agit. Quand j'étais petit, dans les années 65-70, les manuels d'histoire comptaient 3,5 millions de MORTS dans le camps. Aujourd'hui c'est 6 millions de JUIFS morts dans les camps. Que faut-il penser ... ?

Portrait de le-chon
13/avril/2018 - 01h07

Il faut rappeler que la contestation de crime contre l'humanité n'est pas une opinion, mais un délit, voire un crime pour ce sinistre personnage qui a été condamné plusieurs fois pour ses propos complotistes mais n'a jamais fait à ma connaissance de prison ferme, la république a été trop bonne de ne pas le déchoir de ses droits civiques ce qui l'aurait empêché d'encombrer les tribunaux par des procès délirants

Portrait de GENESIS
12/avril/2018 - 21h49

Ce que vous oubliez de dire alekine1 c'est que les Américains, les Anglais tout comme les Russes connaissaient l’existence de la Shoah sans que ça les émeut vraiment avant la chute de Hitler

Portrait de alekine1
12/avril/2018 - 18h46

Tiens je croyais que les chambres à gaz avaient été inventé pour Michael Jackson (second degrés)

Tiens une blague à la Tex.

Savez vous pourquoi les pommeau de douche des chambres à gaz avaient 11 trous? 

Parce que les juifs n'ont que 10 doigts smiley

 

PS : Comment peut on être négationnistes avec toutes les preuves qu'on a. Déjà à l'époque le pouvoir Nazi confirmaient la shoah.

Les plus vus