22/03 18:01

USA: La police abat en Californie un jeune homme noir armé... d'un téléphone portable !

Un père de famille noir a été abattu dans son propre jardin par la police de la ville californienne de Sacramento, les agents pensant qu’il était porteur d’une arme qui s’est révélée être... un banal iPhone, selon des vidéos rendues publiques.

Cet homicide ayant toutes les apparences de la bavure suscitait jeudi un vif émoi à travers les États-Unis, à tel point que le Sacramento Police Department (SPD) a assuré dans un communiqué «avoir conscience de l'importance des faits et de leur impact sur la population».

Stephon Clark, 22 ans, a été tué dimanche soir derrière la maison appartenant à ses grands-parents et où il résidait.

Les deux policiers en cause, qui ont tiré à eux deux 20 balles, intervenaient de nuit, après un appel au numéro d'urgence 911 faisant état d'un homme fracturant des véhicules dans le quartier.

Prenant Stephon Clark pour l'auteur des ces infractions, ils l'ont pris en chasse, épaulés par un hélicoptère de la police équipé d'une caméra infrarouge. La scène a ainsi été filmée depuis le ciel ainsi que par les caméras portatives fixées à l'uniforme des agents.

Ces vidéos montrent Clark courant dans le quartier et trouvant refuge dans l'arrière-cour de sa maison, pisté par l'hélicoptère. Les deux policiers pénètrent sur la parcelle de sa maison et crient: «Montre tes mains!» puis, juste après: «Arme, arme, arme!».

Ils ouvrent le feu, les détonations étant visibles sous la forme de flashes blancs dans la séquence filmée depuis l'hélicoptère.

«Au moment des tirs, les policiers ont cru que le suspect les braquait avec une arme. Mais, une fouille poussée des enquêteurs n'a permis de retrouver aucune arme. Le seul objet retrouvé près du suspect a été un téléphone portable», a indiqué la police de Sacramento.

En entendant les coups de feu juste à l'extérieur de leur domicile, les grands-parents de Stephon Clark ont composé le 911, sans savoir que la police se trouvait déjà sur place.

«J'ai dit aux policiers: +Vous n'êtes que des meurtriers+», a déclaré la grand-mère, Sequita Thompson, à la chaîne Fox 40.

«Ainsi, il se serait trouvé au mauvais endroit et au mauvais moment dans son propre jardin ?», a-t-elle également ironisé, selon le journal Sacramento Bee.

Les deux agents ont été placés en congés d'office et une enquête a été ouverte.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de grandglouton
23/mars/2018 - 14h09
msc2006 a écrit :

pourquoi fuir la police si on as rien a se reprocher

Peut-être parce qu'il était noir et qu'il savait comment ça se passe avec la police aux States, même quand t'as rien à te reprocher.

Portrait de msc2006
23/mars/2018 - 13h54

pourquoi fuir la police si on as rien a se reprocher

Portrait de Seaskua...
22/mars/2018 - 22h16
grandglouton a écrit :

Aux USA la police abat les noirs, en France elle leur met des matraques dans le cul.

Votre copain Theo a reconnu avoir menti et une vidéo visible sur Internet montre qu'il a menti grossièrement. Au fait, la police américaine abat aussi des blancs, des jaunes, des rouges, tandis que les policiers américains sont noirs, blancs, jaunes, rouges ou gays, ou femmes ou de gauche.

 

Le racisme est une peste universelle et l'antiracisme con une plaie.

Portrait de Seaskua...
22/mars/2018 - 22h14

Donc la police est appelée pour des vols à la roulotte et poursuit un suspect qui court comme un lapin. Puis les policiers confondent un téléphone portable avec une arme et abattent l'homme. Dommage pour lui, mais il si cet idiot n'avait pas commencé par fuir il serait vivant.

 

En France deux gamins sont morts bêtement dans un transformateur et la justice a relaxé les policiers de toute faute. Ces gamins ayant été encore plus idiots en se réfugiant dans une enceinte avec une tête de mort.

 

On ne réfléchit pas beaucoup manifestement des deux côtés de l'Atlantique chez certains.

Portrait de grandglouton
22/mars/2018 - 21h39

Aux USA la police abat les noirs, en France elle leur met des matraques dans le cul.

Portrait de Bastien_Valkor

Quelle belle bande d’abrutis ceux qui sortent à tout bout de champs le rêve américain...
Hé ho les gars, le rêves américains s’est terminé dans les années 90. Alors les mecs vous êtes complètement ringard quand vous sortez ça en 2018

Portrait de Bastien_Valkor

Quelle belle bande d’abrutis ceux qui sortent à tout bout de champs le rêve américain...
Hé ho les gars, le rêves américains s’est terminé dans les années 90. Alors les mecs vous êtes complètement ringard quand vous sortez ça en 2018

Portrait de Bastien_Valkor

Quelle belle bande d’abrutis ceux qui sortent à tout bout de champs le rêve américain...
Hé ho les gars, le rêves américains s’est terminé dans les années 90. Alors les mecs vous êtes complètement ringard quand vous sortez ça en 2018

Portrait de Crouteux
22/mars/2018 - 18h12

Le rêve américain n'est pas noir !

Les plus vus