20/03 19:16

La SNCF suspend la vente de billets pour tous ses TGV et Intercités pour les douze jours de grève prévus en avril

La SNCF suspend la vente de billets pour tous ses TGV et Intercités pour les douze jours de grève prévus en avril. Les voyageurs sont invités à reporter leurs trajets en train.

Impossible d'effectuer la moindre réservation de billet pour un TGV ou un Intercités les 3 et 4, 8 et 9, 13 et 14, 18 et 19, 23 et 24 ou 28 et 29 avril. Comme l'a d'abord observé « Le Monde », tous les trains circulant un jour de mouvement social sont affichés « complets ».

Dans un bandeau en tête de page de son site, la SNCF invite les voyageurs à s'informer à 17 heures la veille de leur déplacement pour savoir si leur train circulera. Autrement, la seule option proposée est de se rabattre sur l'autocar.

La SNCF a tiré les leçons de l'incident, il y a plus de six ans, du Strasbourg-Nice/Port Bou .

Dans la nuit du 26 au 27 décembre 2011, quelque 600 voyageurs s'étaient retrouvés coincés à bord de ce train qui était finalement arrivé à destination avec... 14 heures de retard. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ELLE
21/mars/2018 - 08h28

Soutien aux cheminots.

Il y en a marre d'écouter ces imbéciles qui pensent que le progrès est d'avoir le statut d'une caissière de chez Lidl.

Portrait de bacchussss
21/mars/2018 - 05h50

Je soutiens macron. J'espère qu'il fera ce que ses prédécesseurs non pas eu le courage de faire. Le statue des cheminots( des fonctionnaires) est une honte. La SNCF d'aujourd'hui n'est plus la SNCF des années 50. La pénibilité n'est plus la même. Ils ne font que défendre leurs avantages aux détriments des autres. 

Portrait de B612
21/mars/2018 - 00h09
dzeus a écrit :

je vais en baver mais je soutient, c'est une première, Macron sur ce dossier. les jours de grève pas payés, la ils finiront par craquer. Quand il s'agit des privilèges d'une caste, la les syndicats sont vent debout. j'ai l'impression que macron a une grande partie de l'opinion avec lui.

Évidemment qu'il aura l'opinion avec lui. A force de raconter aux gens que des "privilégiés" ne voulant pas faire d'efforts dans une entreprise en "déficit" "prennent en otage" tout le pays. Alors que l'opinion publique ne sait sans doute pas grand chose de la situation de cette boite, ni du statut de cheminot. A part peut-être ce qu'ils ont appris d'un mail bourré de hoax qui leur raconte que les cheminots touchent encore la prime de charbon et (attention c'est du lourd) une prime d'absence de prime ! Meuh !

Portrait de dzeus
20/mars/2018 - 19h51

je vais en baver mais je soutient, c'est une première, Macron sur ce dossier. les jours de grève pas payés, la ils finiront par craquer. Quand il s'agit des privilèges d'une caste, la les syndicats sont vent debout. j'ai l'impression que macron a une grande partie de l'opinion avec lui.

Les plus vus