19/03 19:42

Nordahl Lelandais : L'audition au tribunal de Grenoble par les magistrats en charge de l’enquête est terminée et il aurait livré plusieurs éléments

19h42: Une source proche du dossier estime qu'il "va être très compliqué pour lui de défendre la thèse de l'homicide involontaire", même s'il fait preuve d'une "capacité d'adaptation" aux nouvelles pièces versées au dossier.

19h29: Contrairement au précédent interrogatoire faisant suite à ses aveux, qui avait tourné court, cette audition a donc duré plusieurs heures. "Nordahl Lelandais fournit des explications qui sont les siennes", a déclaré le parquet à la mi-journée. "Il faut les réserver aux parents de la victime et les confronter au dossier".

Les trois juges d'instruction avaient "un certain nombre de questions à lui poser (...) S'il veut parler, il faut d'abord l'écouter. Il fait ses déclarations, on verra après ce qui correspond au dossier ou ce qui s'en éloigne", a poursuivi la même source. Aucune conférence de presse n'a été organisée à l'issue de l'audition.

17h06: Nordahl Lelandais, qui, rappelons-le, a avoué il y a quelques semaines avoir tué "involontairement" la petite Maëlys fin août en Isère, a commencé à "fournir des explications" aux juges d’instruction de Grenoble qui l’interrogeaient lundi, a indiqué le parquet.

10h23: Nordahl Lelandais est entendu depuis ce matin au tribunal de Grenoble par les magistrats en charge de l’enquête sur l’enlèvement et le meurtre de Maëlys Araujo, 9 ans, le 27 août 2017. La dernière fois que l’ancien militaire de 35 ans a parlé aux enquêteurs, c’était le 14 février dernier, lorsqu’il avait demandé à prendre la parole et avait avoué "avoir tué involontairement" Maëlys. Il avait de nouveau été convoqué le 22 février mais avait fait valoir son droit au silence, l'audition n'avait alors duré qu'une dizaine de minutes.

Le suspect a, cette fois, décidé de 'fournir des explications", selon le parquet, sur les circonstances de la mort de la petite fille, et sur sa consultation d’images pédopornographiques, le jour du meurtre et le lendemain, comme l'a révélé Le Parisien. Nordahl Lelandais fournit des explications qui sont les siennes", a déclaré à l'AFP le parquet.

"Il faut les réserver aux parents de la victime et les confronter au dossier." Les trois juges d'instruction "ont encore un certain nombre de questions à lui poser. Cela peut durer jusqu'à ce qu'il en ait marre. S'il veut parler, il faut d'abord l'écouter. Il fait ses déclarations, on verra après ce qui correspond au dossier ou ce qui s'en éloigne", a poursuivi le parquet.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ivab
20/mars/2018 - 19h56

chaise électrique!!!

Portrait de AgosiIe
19/mars/2018 - 20h59
Zízípompom a écrit :

tu regardes trop la télé sac à merde

Je te chie dans la gueule sale pute! Va crever avec ton sein moisi salope!

Portrait de ajc21
19/mars/2018 - 17h40
.Sigrid76 a écrit :

noyé...

 

cf plus bas

Philou a peut être voulu associer l'autre victime de NL

Portrait de Superconnasse
19/mars/2018 - 17h14

Ce soir toute la Nouvelle Calédonie sera devant Crime!

Portrait de Superconnasse
19/mars/2018 - 17h03

Mignon le mec, dommage que je suis en fauteuil et en Nouvelle Calédonie, sinon je serais venue le voir en prison!

Les plus vus