19/03 13:02

Violent accrochage ce matin dans la matinale de France Inter entre Alexis Corbière et Charline Vanhoenacker - Ecoutez

Ce matin, Alexis Corbière était l'invité de Léa Salamé dans la matinale de France Inter. A la fin de l'interview, le député a pu suivre la chronique de Charline Vanhoenacker, qui est revenue sur les informations parues ce week-end le concernant. L'homme politique a touché 205 euros durant la campagne présidentielle pour chaque intervention dans les médias en tant que porte-parole de Jean-Luc Mélenchon.

L'humoriste a débuté en s'adresse à lui. "On n'est pas bien monsieur Corbière entre chroniqueurs rémunérés par les pouvoirs publics ? Je découvre qu'on est collègues. Mais si ! Avec le remboursement des frais de campagne, c'est l'Etat qui a payé vos interventions dans les médias. Bienvenue dans la grande famille du service public. Avant huit heures, ça coûte en heures supp' ou pas ?", a déclaré Charline Vanhoenacker.

Ensuite, elle a évoqué le statut d'autoentrepreneur. "Ce n'est pas incohérent, parce qu'être auto-entrepreneur, c'est aussi être insoumis à certaines cotisations et à la TVA. C'est la révolution qui serait un peu en marche", a-t-elle conclu. Des propos qui n'ont pas plu à Alexis Corbière et il l'a fait savoir en direct. "Vous n'avez pas le droit de dire ça ! Charline, vous n'avez pas le droit. Je paye des cotisations. C'est scandaleux ce que vous venez de faire. Je vous le dis gentiment parce que je vous écoute", a-t-il déclaré avant que l'humoriste précise que "le statut d'auto-entrepreneur permet d'être exonéré de certaines cotisations".

"Moi, j'ai payé l'URSSAF ! Deuxièmement, pourquoi vous ne faites pas le billet quand Benjamin Griveaux est là ?", a continué l'homme politique. "Vous n'avez pas d'humour à la France insoumise ?", a interrogé Charline Vanhoenacker. Réponse d'Alexis Corbière : "C'est vous qui n'avez pas d'humour. J'appelle ça du poujadisme. Tout ce que j'ai lu ces derniers jours, vous l'avez mis dans votre papier".

.

Ecoutez

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de burgiba
20/mars/2018 - 09h46

Un insoumis qui vous traite de poujadiste c'est un frontiste qui vous traite de nationaliste. Ils parlent d'expérience.

Portrait de Micheldu17.02
19/mars/2018 - 15h50

" Violent accrochage"....smiley Quand bien même ce soit vrai et qu'  il ait tort, elle vient en fait de ch..r dans son jardin et lui, avant qu' elle ne parte,  d' un ton très, très mesuré lui dit que ce n' est pas bien, etc.....

Méthode Guillon qui pourrissait l' invité au nom de l' humour et se barrait lâchement..smiley

Portrait de JP67
19/mars/2018 - 15h39

alexis l'homme qui monte le thon !!!

Portrait de philippesimon
19/mars/2018 - 14h35

Charline  a  parfaitement  raison . Puisque  les frais  de  campagne  de Mélenchon ont  été remboursés  par l 'Etat , les interventions de cet individu ont donc été payées par le contribuable . Ce  type  est  à  vomir ...Ces "Insoumis" vivent comme  les bourgeois sur lesquels ils crachent ; et  sa  "moitié" est grassement payée par Bolloré ... Ils  sont  vraiment cohérents  ! Ils  se présentent comme  les champions de la morale et de l'intégrité. Ils  me  dégoûtent !

Portrait de Jarod26
19/mars/2018 - 13h46
quel cirque avec ce alexis
Portrait de biscoto
19/mars/2018 - 13h30 - depuis l'application mobile

ces gauchistes c'est de la daube fais ce que je dis mais pas ce que je fais donne-moi ta montre et je te donnerai l'heure encore un qui va finir comme chroniqueur chez Ardisson!!!!!

Les plus vus