13/03 13:01

Des poulets brûlés vifs pour une exposition d’art dans un musée de Lyon - Colère des défenseurs des animaux

Depuis jeudi dernier, une séquence indigne les défenseurs des animaux après la diffusion d'une vidéo sur les murs d'une salle du Musée d'art contemporain de Lyon. Sur celle-ci, le public peut voir des poulets, pendus par les pattes, alignés contre un mur et brûlés vifs.

"Ceci n'est pas de l'art, c'est de la cruauté envers les animaux", a déclaré l'association Peta sur Twitter. De son côté, la Fondation Brigitte Bardot indique sur le réseau social : "Au nom de l'Art... @macLyon, peut-on avoir un éclairage sur cette "œuvre" d'Adel Abdessemed que vous exposez actuellement et qui scandalise (c'est peut-être l'objectif) ?".

Toujours sur Twitter, Aymeric Caron rappelle que "la loi punit toute personne qui commet un acte de cruauté sur un animal". "Jusqu'à 2 ans de prison et 30 000 euros d'amende. @macLyon vous êtes complices. Une plainte s'impose", explique le journaliste. 

Face à la polémique, le Musée d'art contemporain de Lyon s'est exprimé dans un communiqué. L'établissement indique que la vidéo Printemps "est une allégorie de toutes les violences, notamment celles qui sont infligées aux animaux, ce qu'il ne cesse de dénoncer dans de nombreuses œuvres et dans ses interviews".

Et de préciser : "Cette œuvre vidéo a été réalisée au Maroc avec une équipe de techniciens créateurs d'effets spéciaux pour le cinéma, qui utilisent couramment ce produit pour créer des effets de flammes et d'incendie qui sont sans danger. Adel Abdessemed l’a d’ailleurs auparavant utilisé sur lui-même".

Selon le Musée, "les poulets ont été soumis aux flammes pendant trois secondes et sous le contrôle strict des techniciens et de l'artiste pour éviter toute souffrance". "Ces 3 secondes ont été ensuite montées en boucle dans un dispositif sonore et visuel qui en accentue la dramatisation", poursuit le communiqué.

Le MAC de Lyon conclut en rappelant que l'oeuvre est "montrée dans une salle à part de l'exposition, et signalée par un avertissement. Elle peut donc être évitée par toute personne qui ne souhaite pas la voir". 

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bruno.13
14/mars/2018 - 00h51

Comme quoi, se cachant derrière ce qu'ils disent être de l'art ,les plus grands connards, les plus détestables et immondes des personnages,  fussent-ils des directeurs de musée, peuvent assouvir leurs passions morbides. J'espère que la société, par le biais de la justice, ne laissera pas passer un acte aussi intolérable.

Portrait de Agosile
13/mars/2018 - 18h33

Des poulets halal j'espère

Portrait de Wouhpinaise
13/mars/2018 - 17h27

Et tout ça sous couvert d'art... Atterrant ! smiley

Portrait de Jilou1994
13/mars/2018 - 16h56

Art dégénéré d'inspiration démoniaque ? Non, juste un peu ! smiley

Portrait de Harriet
13/mars/2018 - 14h30

Abject !!!

Portrait de captain christ II
13/mars/2018 - 14h30
Greenday2013 a écrit :

3 commentaires avant le mien, 3 commentateurs qui n'ont pas lu l'article...

GD

Le pire c'est que toi tu as lu l'article et que tu n'as pas compris que les poulets ont souffert car ils ont été brulés vif pendant 3 secondes (soit disant ceci dit...) tout en étant pendu par les pattes.

Non mais Sérieux ? ça t'arrive de réfléchir à ce que tu écris ?

Portrait de captain christ II
13/mars/2018 - 14h29
-lisa a écrit :

Même si c'est des effets spéciaux il faut être tordu pour avoir une idée  comme ça au nom de l'art...

Non mais ho ? 3 secondes brulés vif pendu par les pattes, je n'appelle pas ça des effets spéciaux sans souffrance.

Mais putain, vous faites peur les gars et les filles d'écrire des commentaires sans la moindre réflexion, tout ça parce qu'il est écrit que les techniciens assurent qu'il n'y a pas eu de souffrances.... woauuuuuu ça fait peur vraiment

Portrait de -lisa
13/mars/2018 - 14h23

Même si c'est des effets spéciaux il faut être tordu pour avoir une idée  comme ça au nom de l'art...

Portrait de .legay
13/mars/2018 - 13h39
Greenday2013 a écrit :

3 commentaires avant le mien, 3 commentateurs qui n'ont pas lu l'article...

GD

Désolé, l'argument "les poulets ont été soumis aux flammes pendant trois secondes et sous le contrôle strict des techniciens et de l'artiste pour éviter toute souffrance" ne tiens pas la route pour moi.

Pendus par les pattes et enflammés 3 secondes, c'est 3 secondes de trop !

Portrait de alekine1
13/mars/2018 - 13h36

Oui ce n'est pas de l'art, oui c'est traumatisant pour les animaux.

Et même si ce soi-diant artiste (le même qui s'est fait arrêté avec une poule attaché à son sexe???) n'a pas fait de mal physique à ces poules, il doit être sévèrement sanctionné.

Portrait de Greenday2013
13/mars/2018 - 13h31

3 commentaires avant le mien, 3 commentateurs qui n'ont pas lu l'article...

GD

Portrait de .legay
13/mars/2018 - 13h11

Si ça ce n'est pas de la maltraitance animale gratuite et conne   !!!!

Que cet "artiste" soit inculpé, jugé et lourdement condamné pour cet acte !!!

Portrait de POCKSY
13/mars/2018 - 13h07

QUELLE HORREUR. 

Que ces monstres de soi-disant artistes crèvent.

Je suis horrifiée !

Les plus vus