17/02 15:36

Mark Thomson, le PDG du journal américain "The New York Times", affirme que la presse écrite aura disparu dans 10 ans

Mark Thompson, le PDG du "New York Times", a partagé son avis tranché sur le futur de la presse écrite avec "CNBC". Il a affirmé que la presse papier aura disparu dans 10 ans. Pourtant, il a aussi affirmé vouloir voir cette presse "survivre et prospérer aussi longtemps que possible".
"Nous déciderons de ça en fonction des finances. Il peut arriver un moment où le marché du papier n'aura plus de sens pour nous. Le point important est que nous sommes en transition. Notre plan est de continuer à servir nos fidèles abonnés à la presse écrite le plus longtemps possible. Et dans le même temps, de développer notre activité digitale, de sorte à ce que nous ayons une entreprise prospère, en pleine croissance et un journal pérennisé longtemps après la disparition de la presse écrite", a déclaré Mark Thompson. 
Le plan de transition du PDG porte visiblement ses fruits. Le "New York Times" a enregistré au quatrième trimestre 2017 une nouvelle hausse de son portefeuille d'abonnés aux seules éditions en ligne, qui atteint désormais 2,64 millions de lecteurs, en hausse de 41,8% sur un an. En trois ans seulement, le "New York Times" a triplé le nombre de ses abonnés aux seuls contenus en ligne.
Le chiffre d'affaires total est en hausse de 7,7% sur l'année, à 1,67 milliard de dollars, le groupe a fini 2017 à l'équilibre, avec un résultat net de 4,2 millions de dollars.
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus