20/02 10:05

Poursuivi pour diffamation par le "Midi Libre", Robert Ménard a été relaxé après avoir une affiche qui montrait un chien qui tenait dans sa gueule le quotidien

Robert Ménard a été relaxé apar la justice alors qu'il était poursuivi pour diffamation par "Midi Libre" et son copropriétaire, Jean-Michel Baylet, ancien ministre des Collectivités territoriales au sein du gouvernement du président Hollande.

En cause, une campagne d'affichage datant de 2016 et créée par le maire de Béziers, peut-on lire sur le site de "Ouest-France". L'affiche montrait un chien, qui tenait dans sa gueule un exemplaire du quotidien. Était mentionnée la phrase : "Tous les jours, l'info en laisse", suivie de la question : "A qui appartient Midi Libre?", auquel le poster donnait ensuite une réponse : " A J.-M. Baylet, ministre des collectivités territoriales".
Robert Ménard  avait visé la publication car elle n'avait pas relayé son discours suite à l'attentat de Nice en juillet 2016.
La société des journalistes de "Midi Libre" avait réagi à cette affiche, estimant que "le petit caprice de M. le maire de Béziers paraît bien dérisoire face à la gravité du drame qui a frappé Nice et la République".
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de alekine1
20/février/2018 - 12h51

Non ça je ne peux pas accepter. ON NE TOUCHE PAS AU MIDI LIBRE.

M Menard vous avez gagné mais pas le Midi Libre, c'est le journal emblématique de notre région.

Portrait de ale35
20/février/2018 - 10h34

pan dans les dents une fois de plus pour les médias qui pense avoir la science infuse .détenir la bonne parole

Les plus vus