13/02 18:20

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères démissionne après avoir menti en affirmant qu'il avait rencontré Vladimir Poutine

Le ministre néerlandais des Affaires étrangères Halbe Zijlstra a démissionné admettant devant la chambre basse du Parlement avoir menti sur sa présence lors d'une rencontre en 2006 avec le président russe, Vladimir Poutine.

"Je ne vois pas d'autre option aujourd'hui que de présenter ma démission à Sa majesté le roi", a-t-il dit, visiblement ému, mettant fin à une polémique grandissante et alors qu'il devait partir quelques heures plus tard pour une visite officielle en Russie.

Le ministre a admis qu'il n'avait pas assisté personnellement à cette réunion et que les propos du président russe lui avaient en fait été rapportés. D'après le quotidien De Volkstrant, la source des propos prêtés à Vladimir Poutine serait un ancien dirigeant de l'entreprise Shell, Jeroen van der Veer.

Pour l'ambassade de Russie aux Pays-Bas, il s'agit d'un exemple flagrant de "fake news". "La Russie est régulièrement accusée de diffuser de fausses informations (...) N'est-ce pas un bon exemple de 'fake news' dirigée contre notre pays ?", dit-elle dans un communiqué.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de je suis la voix
14/février/2018 - 00h12

C'est nos hommes politiques français bien de chez nous qui doivent se marrer devant de telles nouvelles, nous on les élit et reélit pour qu'ils nous mentent, on préfère mille fois plus un mensonge qui rassure, à une vérité qui dérange

Les plus vus