13/02 18:17

Castorama et Bricodépôt vont supprimer 409 emplois en France pour "permettre aux enseignes de restaurer leur compétitivité et de renouer avec la croissance"

Le groupe anglais Kingfisher, spécialisé dans les magasins de bricolage, a annoncé la suppression de 409 postes en France chez Castorama et Brico Dépôt, une décision que déplorent les syndicats qui pointent « toujours plus de dividendes aux actionnaires».

Le « plan de transformation » nommé « One Kingfisher » prévoit un programme d'« investissements informatiques, la mise en place d’une centrale d’achat unique, des évolutions des métiers du marketing et du commerce, ainsi que la création d’un centre de services partagés en Pologne pour gérer ses activités de transactions financières et comptables », a détaillé Kingfisher dans un communiqué.

« La mise en œuvre de ce projet entraînerait en France la suppression de 409 postes, la création de 102 postes et le transfert de 164 postes - à conditions d’emplois équivalentes », ajoute la direction.

Les suppressions d’emplois se partagent entre 321 chez Castorama et 88 chez Brico Dépôt, dans un groupe fort de 20 000 employés en France.

« Dans un contexte de mutations profondes du secteur du commerce, ces évolutions doivent permettre aux enseignes de restaurer leur compétitivité et de renouer avec la croissance, en proposant à la clientèle des produits de qualité à un prix hautement concurrentiel et en développant la qualité de service », explique la direction.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jarod26
13/février/2018 - 19h30 - depuis l'application mobile

l'excuse bidon sur la compétitivité

Portrait de Albert Péronne
13/février/2018 - 18h40

Ah bah déjà que t'as du mal à trouver un vendeur pour te conseiller ou te faire découper une planche, j'espère que les suppressions concerneront le personnel de bureau.

En tout cas, licencier pour augmenter la compétitivité, est un argument néfaste pour le client.

Les plus vus