13/02 10:46

Après une tentative de suicide, un policier se confie sur la difficulté de son métier: "On ne voit pas que des belles choses non plus. C'est très dur" - VIDEO

Hier dans le 12/45 sur M6, zoom sur une clinique qui accueille les policiers au bout du rouleau, souvent à cause de leur travail. Ce centre est un véritable "sas de décompression" pour ces fonctionnaires surmenés par un travail épuisant.

Pour l'un d'entre eux, gardien de la paix, c'est l'accumulation de ses problèmes personnels et son travail quotidien qui l'ont amené à vouloir mettre fin à ses jours. "On a toujours des pressions. (...) On ne voit pas que des belles choses non plus et quand on rentre à la maison et que ça ne va pas, on a l'ensemble de notre vie qui tombe à l'eau", a expliqué l'homme, très ému et touché de revenir sur ses problèmes.

Et d'ajouter, bouleversé : "Et là, c'est très dur".
.


Regardez
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de michel maurice
13/février/2018 - 13h30

Comment peut on etre surmené quand on effectue son temps de travail en 4 jours? il reste 3 jours dans la semaine pour se changer les idees faire du sport enfin decompresser...

il ne faut pas oublier qu'une semaine c'est 24x7 donc 168 heures et que si on dort 10 h par jour il reste 98 heures dont seulement 1/3 est consacré au travail....

Les plus vus