12/02 08:01

Corse : Enquête après des insultes sur le compte Facebook attribué à Charles Pieri ancien leader du FLNC visant la veuve du Préfet Erignac

Le message a été publié sur Facebook  dans la nuit qui a suivi la cérémonie d’hommage au préfet Claude Erignac, assassiné il y a vingt ans à Ajaccio.

La veuve du haut fonctionnaire, Dominique, y était présentée comme « le symbole de la femme française », ces femmes qui « de 1940 à 1944, réussirent à faire 400 000 petits bâtards aux valeureux soldats du Troisième Reich ».

Retiré samedi, il a poussé le parquet d’Ajaccio à ouvrir une enquête pour « injures publiques, injures en raison du sexe et de l’origine nationale »

L’identité de l’auteur du message incriminé n’a pas encore été établie. Il a été diffusé sur un compte intitulé Di L’Altu Pianu, attribué à Charles Pieri, ancien leader du Front de libération nationale corse (FLNC). Selon Le Parisien, la femme du nationaliste a d’ailleurs vivement défendu le message injurieux posté sur le réseau social. 

« Je crois savoir en effet qu’il s’agirait de M. Pieri, mais nous attendons la confirmation de cette affirmation par le réseau social Facebook », a souligné à l’AFP le procureur de la République à Ajaccio, Eric Bouillard, qui a précisé qu’une enquête contre X a été ouverte dès jeudi.

« Il y a constitution d’une infraction pénale d’injure par voie de communication, qui a justifié l’ouverture d’une enquête judiciaire », a ajouté le procureur, qui a aussi effectué un signalement d’abus pour « offense » auprès du réseau social. Un signalement auquel Facebook a fait droit, puisque le message a été retiré.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Barbie Choux
12/février/2018 - 16h42

Souvent les gens qui réclament le respect pour eux.... n'en ont aucun pour les autres.

Portrait de alekine1
12/février/2018 - 09h37

Ce n'est pas eux qui demandent du respect? Ils n'en ont aucun pour les autres. Ils ne sont nationalistes que pour faire leur magouille mafieuse.

Les plus vus