The Voice - Après ses posts complotistes et malgré ses excuses, Mennel a annoncé cette nuit dans une vidéo qu'elle décide de quitter l'émission

Publié le

TF1 et les producteurs n'auront donc pas à prendre eux même la décision même si on peut imaginer qu'ils ont oeuvré en coulisses. La chanteuse Mennel annonce dans une vidéo en Français et une en Anglais, qu'elle a décidé de se retirer de l'émission The Voice:

"En tant qu'artiste j'ai participé à The Voice pour ouvrir les esprits et parler d'amour et de tolérance. Je continuerai à chanter pour ouvrir les esprits. J'ai foi en un esprit d'amour et de tolérance. J'ai foi en mon pays la France. Je veux faire l'apologie de la paix et je ne voulais blesser personne.

N'ayez aucune crainte, cette décision n'est pas un frein à mon développement artistique mais au contraire la condition de mon épanouissement. Je garde le sourire et je ne céderai pas à la peur"

Du coup, en pleine nuit, ITV Production a même envoyé un communiqué affirmant "respecter sa décision" tout en évoquant "un environnement trop pesant".

Elle avait reçu les ovations du public de « The Voice » samedi 3 février pour son interprétation du morceau Hallelujah de Leonard Cohen. Mais après la diffusion de l’émission, certains internautes sont allés fouiller dans les anciennes publications de la chanteuse sur les réseaux sociaux. Des posts Facebook, supprimés depuis, dans lesquels elle s’exprimait après les attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), en juillet 2016.

Après celui survenu sur la promenade des Anglais, le 14 juillet 2016, elle affirmait que « c’est devenu une routine, un attentat par semaine. Et toujours pour rester fidèle, le “terroriste” prend avec lui ses papiers d’identité. » Ajoutant, « c’est vrai que quand on prépare un sale coup, on n’oublie surtout pas de prendre ses papiers #PrenezNousPourDesCons. »

Deux semaines plus tard, après l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, elle haranguait : « Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement. »