08/02 07:30

Un des "enfants-tueurs de Liverpool" qui avait torturé et tué un garçonnet en 1993 soupçonné de vouloir s'attaquer à nouveau à un enfant

Jon Venables, un des deux «enfants-tueurs de Liverpool» connu au Royaume-Uni pour avoir torturé et tué un garçonnet en 1993, a été condamné mercredi à trois ans et quatre mois de prison pour possession de documents pédo-pornographiques. Etant données sa précédente condamnation à vie pour meurtre en 1993, pour laquelle il avait passé 8 ans en prison, et une autre condamnation, déjà pour pédo-pornographie, en 2010, il pourrait ne pas être libéré après avoir purgé sa nouvelle peine. Jon Venables avait plaidé coupable et admis posséder 1170 images pédo-pornographiques, ainsi qu'un manuel expliquant comment avoir des relations sexuelles avec des enfants de manière «sûre».

Le juge Andrew Edis a estimé que les images que Jon Venables avait téléchargées sur son ordinateur étaient «bouleversantes pour une personne ordinaire». Il a souligné que la possession de telles images «encourageait la commission d'infractions très graves». Il a décrit le manuel comme un «document ignoble, qui encourage ses lecteurs à commettre les infractions sexuelles les plus graves sur de très jeunes enfants». La possession de ce manuel «suggère» que Jon Venables «envisageait» de perpétrer des «crimes d'ordre sexuel sur des enfants».

En 1993, Jon Venables et Robert Thompson, âgés de 10 ans à l'époque, avaient enlevé, torturé et tué le petit James Bulger à Liverpool (nord-ouest de l'Angleterre). Le corps de ce garçon de deux ans avait été retrouvé deux jours plus tard à proximité d'une voie ferrée. L'affaire avait provoqué un grand émoi dans le pays.

Les deux condamnés avaient bénéficié d'une remise en liberté conditionnelle en 2001 et avaient eu de nouvelles identités pour leur éviter de subir des représailles.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jilou1994
8/février/2018 - 12h58

Qui s'étonne vraiment qu'il existe des enfants crétins et démoniaques ? Dans cette société où l'individualisme est vanté comme une religion il n'y a pas de quoi s'étonner. 

Portrait de ajc21
8/février/2018 - 11h24

Donc à  10 ans il enlève et massacre un bout de chou de 2 ans, il est condamné à perpétuité mais est libéré à sa majorité donc 8 ans plus tard. Au vu de la colère provoquée par cette libération, il a le droit à une nouvelle identité et même une protection policière. Quelques années plus tard une première condamnation pour pédo-pornographie, et aujourd'hui une seconde mais il ne prend que 3 ans. Mais on rêve

Portrait de JuloMalone34
8/février/2018 - 08h43

Horrible !!!

Portrait de memoirevive
8/février/2018 - 08h41 - depuis l'application mobile

il est problable qu'il ne soit pas récupérable. Ne faufrat-il pas l'infermer dans un hôpital. A t il été lui même violé.?

Portrait de alekine1
8/février/2018 - 07h54

On voit qui était le meneur, l'autre mène une vie normale si on peut dire.

Leur sortie a été un vrai tollé en Angleterre Il sont toujours sur surveillance policière je crois.

Mais autant l'autre essaie de s'amender autant lui ferait bien de retourner finir sa peine à vie.

Portrait de HH 2307
8/février/2018 - 07h40

Je vois qu'il n'y a pas qu'en france qu'on relache et aide(nouvelle identité) les pourritures!

Portrait de Colinet
8/février/2018 - 07h34

condamnation à vie = 8ans de prison smileysmiley

Les plus vus