06/02 07:31

Une centaine de surveillants se sont rassemblés devant la Direction de l'Administration pénitentiaire pour réclamer de meilleures conditions de travail

Une centaine de surveillants se sont rassemblés lundi devant la Direction de l'Administration pénitentiaire (DAP) pour réclamer de meilleures conditions de travail et une revalorisation du statut, à l'appel des syndicats FO et CGT.

Rassemblés sous la neige autour d'un brasero et au son de Georges Brassens, les manifestants sont venus dire qu'ils restaient "mobilisés" pour obtenir un "meilleur statut", quelques jours après la fin du plus important mouvement de blocage des prisons en 25 ans, lancé après des agressions de surveillants. FO et CGT-Pénitentiaire ont rejeté l'accord.

Les syndicats FO et CGT-Pénitentiaire ont rejeté l'accord conclu le 26 janvier entre la chancellerie et le principal syndicat l'Ufap-Unsa.

L'accord prévoit notamment des mesures pour améliorer la gestion des détenus radicalisés, renforcer la sécurité des agents, la création de 1.100 emplois supplémentaires et une enveloppe de plus de 30 millions d'euros pour des indemnités.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus