05/02 16:46

EN DIRECT - Le parquet requiert 20 ans de prison pour Salah Abdeslam et Sofien Ayari, dont 13 ans de peine de sureté - Le procès suspendu jusqu'à jeudi

16h33: "Décevant mais pas surprenant". Le silence opposé à ses juges bruxellois lundi par Salah Abdeslam a été accueilli de façon mitigée, avec un certain fatalisme, par les représentants des victimes des attentats de Paris et Bruxelles présents au procès.

"Je n'ai personnellement jamais pensé qu'il serait prêt à collaborer avec la justice belge, pas plus qu'il n'a collaboré avec la justice française", a déclaré devant la presse Philippe Duperron, dont le fils Thomas a été tué dans la salle parisienne du Bataclan le 13 novembre 2015. Les attentats ce soir-là dans la capitale française avaient fait 130 morts au total.

Lundi, dès l'ouverture de son procès pour sa participation présumée à une fusillade avec des policiers en mars 2016 à Forest (une commune de Bruxelles), Salah Abdeslam a refusé de répondre et défié la justice avec des références à l'islam.

Contre tout attente, le seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13 novembre avait pourtant souhaité comparaître à ce procès dans la capitale belge.

L'audience était très attendue car Abdeslam est resté mutique devant les enquêteurs depuis son incarcération en France en avril 2016.
Lundi, il n'a finalement fait que confirmer "son comportement incohérent", selon Philippe Duperron.
"Il n'a pas répondu autrement que par une déclaration provocante et provocatrice, en appelant à son dieu Allah", a déploré ce père de victime.
"La déception est là mais on a aussi des motifs d'espérance", a nuancé auprès de l'AFP Me Guillaume Lys, qui défend V-Europe, une association de victimes du terrorisme créée au lendemain des attentats de Bruxelles (32 morts le 22 mars 2016).
"Ce n'est pas parce qu'il refuse de parler que son avocat ne va pas nous apprendre des choses", a-t-il ajouté.

La présence de V-Europe au procès de la fusillade de Forest a fait débat lundi matin.
Me Sven Mary, avocat d'Abdeslam, a estimé que l'association n'avait pas d'intérêt à agir, les personnes ciblées par des tirs ce jour-là lors d'une perquisition étant des policiers.
V-Europe, qui dit représenter près de 200 victimes d'attentats, réclame un euro symbolique de dommages et intérêts. Une audience spéciale a été programmée le 29 mars pour que le tribunal puisse débattre de la recevabilité de sa constitution de partie civile.
"On est juste là pour essayer de trouver des réponses", a fait valoir Me Lys.

15h30: Une même peine de 20 ans de prison assortie d'une période de sûreté des deux tiers a été requise lundi à Bruxelles à l'encontre de Salah Abdeslam et du complice de sa fuite, Sofiane Ayari, accusé comme lui d'avoir tiré sur des policiers en mars 2016.

Il s'agit de la peine maximale prévue devant le tribunal correctionnel pour tentative d'assassinat contre des policiers, a précisé la représentante du parquet fédéral Kathleen Grosjean. "C'est une véritable scène de guerre à laquelle les policiers ont été confrontés. (...) C'est un miracle qu'il n'y ait pas eu de mort" parmi eux, a-t-elle dit.

14h37: La procureure détaille la fuite de Salah Abdeslam et de Sofien Ayari: "Je vais donner des précisions sur la fuite car on n'en a pas de la part des prévenus". Mais afin de préserver l'anonymat des policiers, chacun est désigné par un numéro. La procureure fédérale Kathleen Grosjean précise également que la peine maximale encourue par les deux prévenus est de 20 ans.

14h33: Salah Abdeslam "a choisi la voie du mutisme et de la provocation", a dénoncé sur BFMTV le vice-président de l'association Life for Paris, qui regroupe des victimes et des familles de victimes des attentats du 13-Novembre. "On pouvait s'attendre à son silence", regrette Olivier Laplaud.

13h46: Selon "Le Figaro", l'audience a repris et les débats se poursuivent.
11h50:
"Arrêtez d'en faire une star", a demandé, au micro de "France info", l'avocat d'une centaine de victimes des attentats du 13 novembre Gérard Chemla. Pour l'avocat, Salah Abdeslam "vient se présenter aujourd'hui comme une victime de la justice, qui explique qu'il est maltraité et que, dans ces conditions-là, il va se taire".
11h40:
Selon la journaliste de "20 minutes" Hélène Sergeant sur Twitter, la présidente a proposé de suspendre l'audience pour le déjeuner et de la reprendre à 13h30. L'avocat Sven Mary souhaite s'entretenir avec son client Salah Abdeslam.
11h29:
Salah Abdeslam, le seul membre encore vivant des commandos jihadistes qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015, a refusé lundi de répondre aux questions lors de son premier procès dans un autre dossier à Bruxelles, lançant au tribunal qu'il n'avait "pas peur".

"Je ne souhaite pas répondre, à aucune question", mais "mon silence ne fait pas de moi un criminel, c'est ma défense", a-t-il déclaré, entouré de deux policiers encagoulés.
"Maintenant il y a des preuves dans cette affaire, des preuves tangibles, scientifiques, j'aimerais que ce soit sur ça qu'on se base et qu'on ne se base pas, qu'on n'agisse pas pour satisfaire l'opinion publique", a poursuivi Salah Abdeslam.
"C'est en mon Seigneur que je place ma confiance (...) Ce que je constate c'est que les musulmans sont jugés et traités de la pire des manières", a ajouté le Français d'origine marocaine.
"Ce que je constate, c'est que les musulmans sont jugés, traités de la pire des manières, impitoyablement, il n'y a pas de présomption d'innocence", a poursuivi le prévenu, avant de se lancer dans des références à la religion.
"Je témoigne qu'il n'y a pas de divinité à part Allah, Mohammed est son serviteur et son messager", a-t-il notamment affirmé.
"Maintenant, jugez-moi, faites ce que vous voulez de moi, moi c'est en mon Seigneur que je place ma confiance". "Je n'ai pas peur de vous, je n'ai pas peur de vos alliés, de vos associés, je place ma confiance en Allah et c'est tout, je n'ai rien à ajouter", a-t-il conclu

11h28: Salah Abdeslam s'en prend aux médias et affirme qu'il "n'y a pas de présomption d'innocence" selon Delphine Gotchaud, journaliste à France info

09h50: Salah Abdeslam refuse d'expliquer les raisons de son départ en Syrie et celles de son retour en Europe à la fin de l'été 2015, selon la journaliste Hélène Sergent, sur Twitter.
09h30:
Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015, jugé à Bruxelles dans un autre dossier, a exprimé lundi, dés le début de ce procès son refus de répondre aux questions.

"Je ne souhaite pas répondre aux questions", a déclaré Salah Abdeslam à la juge présidant les débats, Marie-France Keutgen, qui l'interrogeait sur son identité.

09h20: L'audience a repris, a rapporté la journaliste de "20 minutes", Hélène Sergent, sur Twitter. Les deux prévenus, Salah Abdeslam et Sofien Ayari, sont revenus, escortés de policiers cagoulés.
09h10: L'audience est suspendue après la demande d'une association de  se porter partie civile

08h57: Salah Abdelsam refuse de de parler et que la moindre image de lui soit diffusée dans les médias

08h38; Salah Abdelsam vient d'arriver au Tribunal en Belgique

 Des renforts policiers (épaulés par des hélicoptères) sont déployés aux abords d'un palais de justice connu pour sa vétusté. Des détecteurs de métaux «filtrent» le public, les journalistes et les avocats. Le stationnement aux abords du bâtiment sont interdit. Le principal prévenu devrait arriver chaque matin de la maison d'arrêt française de Vendin-le-Vieil et repartir chaque soir vers la France sous très haute escorte.

07h11: Salah Abdeslam a quitté la prison de Fleury-Mérogis pour être jugé en Belgique

06h59: Ce premier procès où Salah Abdeslam sera sur le banc des accusés – aucune date n’a encore été fixée pour le procès des attaques du 13 novembre, dont le dossier devrait être bouclé au printemps 2019 – vise à établir son rôle dans "la fusillade la rue du Dries". Les faits remontent au 15 mars 2016.

Salah Abdeslam, seul survivant des commandos du 13 novembre, était alors l’homme le plus recherché d’Europe. Une perquisition de routine a lieu au n°60 de la rue du Dries, à Forest, une des communes de Bruxelles-Capitale. C'est là que se cache Salah Abdeslam, son empreinte ADN sera retrouvée dans la planque. Trois policiers sont blessés lors d'un échange de tirs, qui se solde par la mort d’un jihadiste algérien de 35 ans, Mohamed Belkaïd. Salah Abdeslam et un complice, Sofiane Ayari, un Tunisien de 24 ans, parviennent, eux, à prendre la fuite avant d’être interpellés trois jours plus tard, le 18 mars, à Molenbeek.

05h43: Salah Abdeslam comparaît pour la première fois publiquement ce lundi à Bruxelles pour sa participation présumée à une fusillade avec des policiers à la fin de sa cavale en mars 2016.

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos djihadistes qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015, a quitté la prison de Fleury-Mérogis, en banlieue parisienne, pour être transféré en Belgique, où il est jugé ce lundi. Il comparaît pour la première fois publiquement à Bruxelles pour sa participation présumée à une fusillade avec des policiers à la fin de sa cavale en mars 2016.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bulles2savons
5/février/2018 - 20h02

Mais qu'est ce qu'on s'emmerde avec ce procès qui nous coûte..... on  lui fait de la pub.... il pourrait pas avoir un accident ?.....................................

Portrait de dada790145
5/février/2018 - 19h44
HH 2307 a écrit :

C'est là que vous avez tord: les prisons 5 étoiles, çà existe et ce n'est pas une blague. Tapez sur google prisons 5 étoiles et vous verrez les prisons "confortables" de par le monde. la première se trouve en NORVEGE avec tv cablée, possibilités de faire de l'escalade en salle, etc...

ce sont des prisons privatisées dans des pays ou la justice permet a ceux qui ont de l'argent de payer en quelque sorte leur "aménagement" en prison , heureusement cela n'existe pas en France et n'est pas prêt d'exister ...

Portrait de piedsdansleplat
5/février/2018 - 16h59

c'est un joli pied de nez à la France, à sa Justice, aux victimes et à leurs familles ; il se moque de nous avec notre argent. Oui la prison ne doit pas être un lieu de rêve. Allez voir les bagnards, pour un meurtre on y allait et on en chiait, au soleil, à casser des cailloux, sans visite, sans télé, sans confort. Là Monsieur est à l'hôtel 5 étoiles, et nous ridiculise. Qu'on le renvoie dans le pays de ces ancêtres il verra ce que c'est la prison. Combien de vies a-t-il détruit ? combien de malheureux a-t-il laissé sur place ? j'ai eu envie un jour de militer pour les actions de la Ligue des Droites de l'Homme : JE N'AI PLUS ENVIE AU CONTRAIRE. J'AI HONTE POUR QUI Y MILITENT.

Portrait de gégé
5/février/2018 - 16h49

A force de lui derouler le tapis rouge ,ce connard se prend pour ce qu'il n'est ,c'est juste une merde qui nous coute enormément d'argent ,ce n'est pas grave ,les retraités avec la hausse de la csg de macron paieront ses petits plaisirs en taule ,drogue cigarettes telephone putes et j'en passe .Triste pays ,qu'est tu devenu ??????

Portrait de dada790145
5/février/2018 - 16h15
U Banditu Corsu a écrit :

Je n'ai jamais dit que tout le monde en rêvait ne déformez pas mes propos. Je dis que certaines personnes préfèrent finir en prison car ils y sont mieux qu'à l'extérieur plutôt que dans leur hlm pourri à essayer de survivre. C'est une réalité qu'il ne faut pas nier. Et je dis aussi que la situation des prison actuelles est celle ci, avec tous ces avantages (salle de sport, télé, portable, terrasse privée). Trouvez vous cela normal ? Je vous pose la question

Vous avez une bien fausse représentation des prisons , allez y donc y faire un tour vous verrez a quoi ressemble les journées , c'est loin d'etre la belle vie comme vous le pensez , il vaut mieux être dans son HLM pourri et pouvoir faire ce que tu veux a l'heure que tu veux avec qui tu veux , que d'être soumis a faire des choses imposées a telle heure avec des personne que tu ne choisis pas ...

Portrait de zem
5/février/2018 - 14h36
nina83 a écrit :

Le présumé innocent fait sa loi, pas de photo, pas de vidéo, et pas un mot, procès très intéressant à suivre donc.... aux States, ça passe à la télé, ils sont pris en photos, mais nous on respecte les assassins, vive la France

  Oui oui il a juste le droit de tuer ...et la Justice s'incline ...Mais que devient la France .?????

Portrait de zem
5/février/2018 - 14h33
J.Purdey. a écrit :

Il pense peut être qu'il va être libéré un jour et qu'on puisse le reconnaitre dans la rue. Il oublie juste qu'il risque la perpet en France et 20 ans en Belgique et que les deux peines s'additionnent. 

OHHHH,je n'en suis pas si sur ,il y a bien une organisation ,ou que sai je ?? qui le fera sortir avant....Hélas

Portrait de stbx00
5/février/2018 - 13h10
HH 2307 a écrit :

Exact. Tout çà c'est une perte de temps! j'en suis sur que les juges seraient capables de se plier à ses volontés: puisque vous ne voulez pas parler on respecte celà. Vous pouvez retourner dans votre prison palace avec salle de gym, canal, téléphone portable, jeux vidéos, et qui plus es dans une chambre tout seul! pauvre justice de merde! (belge comme française)

Un procès est toujours utile pour les victimes et leurs familles. Vous devriez aller faire un tour dans un centre pénitentiaire si vous en avez la possibilité, vous verrez que ce n'est pas le club med et que de manière générale personne n'a envie d'y passer sa vie.

Portrait de colin33
5/février/2018 - 12h44 - depuis l'application mobile

Quand on voit combien de gens souffre de la misère et combien de moyens on déploie pour protéger ce criminel, c'est une honte, il ne s'est pas posé de question quand il a tué des innocents........

Portrait de alekine1
5/février/2018 - 12h31
Philou02 a écrit :

donc il est inutile de garder en vie cet individu ! 

Le faire digérer par un rancor?

Portrait de lumelec
5/février/2018 - 12h08

je croyais qu'il avait decidé de parler?

Portrait de Supertomate
5/février/2018 - 10h06

C'etait couru d'avance qu'il ne parlerait pas 

Il l'a bien fait pendant 4 ans 

A moins d'un retounement de situation,  le procès en France sera pareil

Portrait de Pimboy
5/février/2018 - 10h00 - depuis l'application mobile

Il refuse de parler ! Ça fait 4 ans que ça dure j’espère que personne n’est étonné !! De tout façon il encourt perpet au minimum...qui se trouve aussi être la peine max. pourquoi voulez vous qu’il use sa salive ??

Portrait de Mitsumi
5/février/2018 - 09h51

La gègène et vite qu on en finisse

Portrait de Papouzigrecq
5/février/2018 - 09h39

C'est incoiyable,y fait la loi,il va demander des réparations morales !

Portrait de Supertomate
5/février/2018 - 09h39

Je ne comprend même pas qu'il a le droit ou pas d'être filmé vu que cette bouze n'a rien d'humain

 

Portrait de nina83
5/février/2018 - 09h34

Le présumé innocent fait sa loi, pas de photo, pas de vidéo, et pas un mot, procès très intéressant à suivre donc.... aux States, ça passe à la télé, ils sont pris en photos, mais nous on respecte les assassins, vive la France

Portrait de AROBAS
5/février/2018 - 09h23

C'est cool ça, on la le droit de choisir si on veux une video souvenir ? J'hallucine !!!

Portrait de PECHU44
5/février/2018 - 09h11

il interdit ? Je rêve ? tuer aussi est interdit !!!

Portrait de colin33
5/février/2018 - 09h11 - depuis l'application mobile

C'est lui qui décide si l'on doit voir sa gueule ou pas ?
Comment la justice peut laisser faire.... la prison a vie !

Les plus vus