02/02 10:31

Affaire Jonathann Daval: Le coup de gueule de la procureure hier soir visait-il précisément BFM TV et sa couverture de l'affaire ? Vidéo

"La procureur condamne la violation du secret de l'instruction... C'est nous les médias qui sommes visés... Peut-être BFM TV en première ligne..." C'est Alain Marschall, présentateur de 20h BFM, qui a fait lui même cette déclaration hier soir en direct sur l'antenne après les propos de la procureure dans l'affaire Alexia Daval. Et d'ajouter "Elle ne nous a pas cité mais on ne va pas se cacher..."

S'en suit alors une conversation étonnante entre Alain Marschall et la chef du service justice de la chaîne qui, elle,  tente au contraire de se dédouaner et de montrer que BFM TV n'est pas en cause:

"Elle ne nous a pas cités ! Il y a plusieurs acteurs dans cette affaire et elle n'a pas parlé de BFM..."

Mais Alain Marschall relance:

"Si je cite BFM TV c'est que nous sommes la première chaîne d'info et que souvent nous sommes en continu sur des affaires, et le public est là pour nous regarder. C'est à ce titre là que je nous mets en avant... Alors est-ce qu'on a une réflexion a avoir quand on remet sur la table la violation du secret judiciaire ?".

Pour mémoire, après la mise en examen de son mari, Jonathann, la procureure de la République de Besançon a pris la parole, hier soir pour déplorer la "folie médiatique" autour de l'affaire. 

Je voulais vous faire part tout de même de mon souhait de voir la justice reprendre la place qui est la sienne (...) D'autres investigations doivent être effectuées, loin de cette terrible pression à l'abri de ces violations répétées et inadmissibles du secret de l'instruction. Jonathann Daval a le droit de modifier ses déclarations, de les préciser, de les ajuster et ce tout au long et jusqu'à la fin de l'information judiciaire. Cette affaire enfin c'est aussi une jeune femme morte il y a si peu de temps dans des conditions terribles et dont la mémoire est chaque jour salie un peu plus

D'autres investigations doivent être effectuées, loin de cette terrible pression, à l'abri de ce qui la pollue, la détourne du chemin de la recherche de la vérité, à l'abri de ces violations répétées et inadmissibles du secret de l'instruction", a martelé la procureure Edwige Roux-Morizot.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nuno
3/février/2018 - 21h47

BFMTV la seule chaîne qui émet en direct les infos actu 24h/24 7/7, C' est très  important. Il y a toujours d'amélioration sur leur travail lors d'investigation d' info

Portrait de GRIBOUILLE
2/février/2018 - 12h59

Très bonne prise de parole hier de la Procureure de la République. Avec les chaînes en continue où nous avons des indices sur le dossier chaque heure, bientôt le procès en direct. Laissons faire le travail avant le procès.

Les plus vus