24/01 10:32

Affaire Jeremstar: Un jeune homme annonce à Libération une deuxième plainte contre Pascal Cardonna qui dément en bloc toutes les accusations

Après la révélation par «l'Obs» d'une plainte pour «viol sur mineur», Pascal Cardonna alias "babybel", proche de Jeremstar est accusé par un jeune homme d'avoir eu une relation sexuelle tarifée à 14 ans avec lui. Dans la nuit, Jeremstar a publié un communiqué en se désolidarisant totalement de Pascal Cardonna affirmant qu'il n'y avait aucune affaire Jeremstar mais une affaire Pascal Cardonna existait bien.

Libération explique donc qu'une deuxième plainte a été déposée: "

Un jeune homme nommé Jason a déclaré au quotidien qu’il déposerait à son tour plainte auprès du parquet de Nîmes contre Pascal Cardonna. Au téléphone, Jason affirme à Libé qu’il avait 14 ans lors de sa première rencontre avec Babybel, en 2011. Il aurait eu avec lui une relation sexuelle dont il dit qu’elle était «rémunérée». Il dit n’avoir ensuite plus jamais eu de relations sexuelles avec Pascal Cardonna. Mais celui-ci l’aurait gardé dans son «harem» pendant un certain temps, selon les mots de Jason. 

Jason, raconte les soirées auxquelles il aurait participé, chez Pascal Cardonna.

«A chaque fois, un jeune y passait, lâche Jason. Il avait toujours une cible, soit qu’il avait amenée, soit qu’il choisissait parmi les garçons qu’il nous demandait d’inviter : il se servait de nous comme appât.»

Selon Jason, les «cibles» de Babybel, avec qui il aurait eu des relations sexuelles, avaient entre 14 et 16 ans. Le jeune homme pense avoir été drogué lors de ces soirées : «Il y avait de l’alcool à chaque fois. Mais parfois on en buvait peu, et on avait des trous noirs, on oubliait ce qu’il se passait.»

C’est ce qui serait arrivé à Annoir, qui se serait réveillé alors que Pascal Cardonna lui faisait, sans son consentement, une fellation, a raconté le jeune homme à l’Obs.

L'avocat de Pascal Cardonna, Me Dubourd, dément la totalité des accusations, que ce soit celles portées par Annoir ou par Jason: "Mon client n’a jamais eu de relations sexuelles» avec Annoir ou avec des mineurs"

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de highglandeur
24/janvier/2018 - 21h15

Punaise il nous gonfle le jeune merdeux avec ses histoires de pipi caca dans leur bac à sable!

Portrait de sigrid75
24/janvier/2018 - 16h15
Monte-Cristo a écrit :

Bien que n'ayant aucune sympathie pour Julien Rochedy, ancien directeur du Front national de la jeunesse (FNJ), je suis tout à fait d'accord avec son constat. L'anonymat sur les réseaux sociaux ne devrait pas exister.

Je possède un compte Twitter et Facebook et j'utilise ma véritable identité, pour tous les deux.

Plus d'anonymat, ça se discute. On éviterait ainsi les attaques ,les injures,soit , mais d'un autre côté on musellerait ou au moins on freinerait l'expression des opinions dans certains cas.Un peu comme le vote à main levée dans une assemblée quelconque.D’ailleurs l’anonymat réel n’existe pas, même en utilisant des VPN, dans des cas vraiment graves on peut toujours vous retrouver. Avec votre identité connue n’importe quel pékin moyen peut retrouver votre adresse ,votre domicile(avec internet) ce qui peut poser de réels problèmes.(Intimidations,menaces, représailles ou plus grave usurpation d'identité .. etc ..)

Portrait de Monte-Cristo
24/janvier/2018 - 15h53
Sky222 a écrit :
"J'ai en horreur l'image du petit mec qui jouit soudainement après avoir mis son petit commentaire fielleux ou avoir insulté quelqu'un sur internet, forme de vengeance contre la vie par IP, expression d'une médiocrité sans fin, si présente sur le web. Le déchaînement des incapables sous l'effet de groupe et de l'anonymat me dégoûte. Plus on est médiocre, plus on est méchant. Je cherche un moyen pour limiter au maximum l'inclination naturelle du médiocre par la bile. On devrait interdire l'anonymat sur les réseaux sociaux, tous les comptes devraient être certifiés" Julien Rochedy

Bien que n'ayant aucune sympathie pour Julien Rochedy, ancien directeur du Front national de la jeunesse (FNsmiley, je suis tout à fait d'accord avec son constat. L'anonymat sur les réseaux sociaux ne devrait pas exister.

Je possède un compte Twitter et Facebook et j'utilise ma véritable identité, pour tous les deux.

Portrait de Monte-Cristo
24/janvier/2018 - 15h50
Tamazight21 a écrit :

sauf que qui en remet une couche sur cette affaire en disant que son "pote" est bien impliqué dans cette affaire! pas nous, mais l'accusé lui-même alors s'il vous plait ne venez pas nous dire que encore une fois ce sont les réseaux sociaux qui s'y ont mis! 

Oui mais ce n'est que son avis personnel. A-t-il été le témoin direct de faits répréhensibles de la part de son "pote" ? Il l'a toujours nié. 

Il y a une citation, que j'aime beaucoup, de l'écrivain et philosophe italien Umberto Eco : "Les réseaux sociaux ont généré une invasion d'imbéciles qui donnent le droit de parler à des légions d'idiots qui, auparavant, ne parlaient qu'au bar après un verre de vin, sans nuire à la communauté et ont maintenant le même droit de parler qu'un prix Nobel : c'est l'invasion des imbéciles."

Portrait de Sky222
24/janvier/2018 - 14h38 - depuis l'application mobile
Monte-Cristo a écrit :

Pendant la Révolution française, il y avait le Comité de salut public. Aujourd'hui, ce sont les réseaux sociaux qui ont pris la relève, avec des milliers d'accusateurs publics. Quelle tristesse de voir ça, dans un Etat de droit comme la France !

Tous ces Fouquier-Tinville, juges et bourreaux à la fois, représentent un réel danger pour notre démocratie. N'importe qui peut se retrouver accuser des pires atrocités, sans pouvoir réellement se défendre. 

Je ne connais pas beaucoup cette affaire, qu'on appelle le #JeremstarGate. Je n'ai aucune sympathie particulière pour les personnes mises en cause dans celle-ci. Mais je constate, avec beaucoup de consternation, que chaque semaine - ou presque - les réseaux sociaux créent des scandales et certains internautes se font un malin plaisir de lyncher publiquement des personnes, sans se soucier le moindre du monde de leur présomption d'innocence. 

C'est à la justice - et à elle seule - de se prononcer sur la culpabilité ou non de personnes impliquées dans des affaires qui relèvent de sa compétence. Elle est rendue au nom du peuple français. 

Triste monde dans lequel nous vivons aujourd'hui...

 

"J'ai en horreur l'image du petit mec qui jouit soudainement après avoir mis son petit commentaire fielleux ou avoir insulté quelqu'un sur internet, forme de vengeance contre la vie par IP, expression d'une médiocrité sans fin, si présente sur le web.
Le déchaînement des incapables sous l'effet de groupe et de l'anonymat me dégoûte.
Plus on est médiocre, plus on est méchant.
Je cherche un moyen pour limiter au maximum l'inclination naturelle du médiocre par la bile.
On devrait interdire l'anonymat sur les réseaux sociaux, tous les comptes devraient être certifiés"
Julien Rochedy

Portrait de Supercomix
24/janvier/2018 - 13h20

Un volontaire pour commenter  le post de Monte Cristo ?

Ceux qui se sentent visés peuvent sortir.

Portrait de muzo28
24/janvier/2018 - 13h18
Tamazight21 a écrit :

C'est toujours comme çà dans ces affaires! c'est une fois qu'il est pris la main dans le pot de confiture, qu'il balance son "pote". Un peu comme un gamin qui devant la maitresse dit: c'est pas moi madame j'ai rien fait c'est lui! mais pas de bol la maitresse puni toujours les deux!

#balance ton porc de pote

Portrait de burgiba
24/janvier/2018 - 12h56

Jason alias Zahia et Babybel alias Ribéry. La prostitution de mineurs consentants pour tous !

Portrait de Monte-Cristo
24/janvier/2018 - 12h49

Pendant la Révolution française, il y avait le Comité de salut public. Aujourd'hui, ce sont les réseaux sociaux qui ont pris la relève, avec des milliers d'accusateurs publics. Quelle tristesse de voir ça, dans un Etat de droit comme la France !

Tous ces Fouquier-Tinville, juges et bourreaux à la fois, représentent un réel danger pour notre démocratie. N'importe qui peut se retrouver accuser des pires atrocités, sans pouvoir réellement se défendre. 

Je ne connais pas beaucoup cette affaire, qu'on appelle le #JeremstarGate. Je n'ai aucune sympathie particulière pour les personnes mises en cause dans celle-ci. Mais je constate, avec beaucoup de consternation, que chaque semaine - ou presque - les réseaux sociaux créent des scandales et certains internautes se font un malin plaisir de lyncher publiquement des personnes, sans se soucier le moindre du monde de leur présomption d'innocence. 

C'est à la justice - et à elle seule - de se prononcer sur la culpabilité ou non de personnes impliquées dans des affaires qui relèvent de sa compétence. Elle est rendue au nom du peuple français. 

Triste monde dans lequel nous vivons aujourd'hui...

 

Portrait de J.Purdey
24/janvier/2018 - 12h38
muzo28 a écrit :

sauf qu'il n'a rien dit avant de se faire "balancer"

Ben oui ! Il est complice par destination. Au minimum à l'heure de ce que nous savons aujourd'hui. 

Portrait de muzo28
24/janvier/2018 - 12h14
Tamazight21 a écrit :

jeremstar lui même avoue qu'il y a un cardonnagate!

sauf qu'il n'a rien dit avant de se faire "balancer"

Portrait de Sky222
24/janvier/2018 - 11h10 - depuis l'application mobile

Qu'est ce que Libé fabrique dans cette galère ?

Les plus vus