30/03/2010 17:11

Mélenchon (PG) voit dans le journalisme un "métier pourri"

Le président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, s'emporte contre un étudiant en journalisme qui l'interroge avec une caméra vidéo, parlant de "métier pourri" et de "sale corporation voyeuriste", dans une séquence qui fait florès sur internet.  

Selon la vidéo diffusée sur le site ecoledejournalisme, l'entretien, réalisé dans la rue, commence par un commentaire acerbe de M. Mélenchon sur un "mélange de voyeurisme et de prostitution de l'esprit public" à propos d'une Une du Parisien consacrée le 18 mars, dans l'entre-deux tours des régionales, à une réouverture éventuelle des maisons closes.  

Alors que l'étudiant en journalisme le relance sur le sujet des maisons closes, l'eurodéputé répond: "C'est votre problème à vous. Le refoulé politique de la petite bourgeoisie (...). Ce que vous racontez, ça n'intéresse personne dans mon quartier (...) sinon vous et votre sale corporation voyeuriste et vendeuse de papier".  

Le journaliste en herbe le relance. M. Mélenchon s'emporte: "Avec moi, vous parlez de choses sérieuses. Dignitas et gravitas, la maxime romaine. Avec moi, vous parlez de politique. Et vos sujets de merde, vous allez les faire avec des gens qui veulent répondre à la merde!".  

Et comme le jeune reporter insiste encore: "Non, non, non c'est fini. Terminé!", lui lance M. Mélenchon, lui intimant par geste de se taire.  

"Mais vous m'avez emmené sur ce terrain!", proteste le jeune homme. "Tu fermes ta petite bouche, tu me parles de politique. Moi je te parle des médias et de ton métier pourri", lui réplique le député européen.  

"Je ne comprends pas votre agressivité", tente alors le jeune reporter. "C'est vous qui êtes agressifs. Vous ne vous rendez pas compte, tellement votre tête est pourrie. Vous trouvez digne de parler à un homme comme moi, vous trouvez digne, alors que je vous donne en exemple un titre pourri du Parisien, de commencer un débat avec moi sur la prostitution?", lance l'ancien ministre.  

"Mais vous me prenez pour qui, bonhomme?", poursuit M. Mélenchon qui traite alors son interlocuteur de "petite cervelle".  

La séquence a été réalisée lors d'une distribution de tracts dans le XIIème arrondissement le 19 mars, précise le site ecoledejournalisme de Sciences po.  

Sur Dailymotion, elle avait été vue mardi vers 17H00 plus de 30.000 fois.

Regardez:


Mélenchon: Les journalistes sont de "petites cervelles"
envoyé par ecoledejournalisme. - L'actualité du moment en vidéo.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de degauche
1/avril/2010 - 11h36

et vous le prochain Alain Madelin (ou peut-être le prochain Longuet ? Ou comment s'appelait-il déjà, le maire de Grenoble qui aimait bien les sociétés d'eau privées et qui était du même courant politique ?... ah oui, Carignon !) en tout cas, votre affirmation est de ce niveau...

Portrait de doume06390
1/avril/2010 - 07h48

Mélenchon est un nouveau staline

Portrait de degauche
31/mars/2010 - 20h06

Le titre de la chronique est carrément immonde ! Là on est bien dans une interprétation de l'interview complètement faussée... Tout le monde comprend bien que dans cet interview ce n'est pas toute la profession qui est attaquée, mais seulement celle qui fait semblant de ne pas comprendre qu'il y a des sujets qui sont mis en avant uniquement pour empêcher certains autres d'être abordés. :s
En plus, n'importe qui comprend que ce n'est pas le sujet de la prostitution qui est critiqué, mais sa sortie sous cette forme (débat sur les maisons closes battu et rebattu depuis des années), et surtout à ce moment-là !
Le "journaliste" a bien joué son coup, il est effectivement arrogant mais pas agressif, et il fait exprès de pousser à bout son interlocuteur, ça se sent. D'ailleurs, ce dernier fait des efforts desespérés pour quitter sa colère et notamment à la fin, on voit bien dans quel état d'esprit il est, découragé de voir que son interlocuteur fait exprès semblant de ne pas comprendre ce qui ne va pas, qu'il est tellement conscient de la force de ce type de procédé pour dévier le débat et qu'il en a tellement de plaisir malsain qu'il ne voit pas vers quoi ça conduit la profession, mise ainsi en danger. :roll:
Lorsque ce n'est plus la recherche de ce que l'autre pense qui est en jeu, mais juste un combat pour savoir lequel écrase l'autre, pas étonnant que l'on prenne en retour la violence que l'on sème. Toutefois, je le répète, je ne vois aucune menace de "goulag" sur le journaliste, mais comme ça on voit bien l'opinion politique des personnes qui s'expriment ainsi sans réflexion, sans nuance et aussi lapidairement...:8)

Portrait de adorable
31/mars/2010 - 13h36

pour qui se prend t-il il est à la tete d'un parti proche de zero les journalistes font leur metier . pour reprende kuzco et la tolerance de gauche?

Portrait de kuzco
31/mars/2010 - 13h28

Qu'en pensent les syndicats de journalistes:?:
Heureusement que Mélenchon et sa clic ne sont pas au pouvoir, sinon ce journaliste serait envoyé dans un goulag :oops:
Les journalistes peuvent attaquer, traquer les hommes politiques de droite mais surtout pas ceux de gauche:!:
A méditer quand même, pour le leader du front de gauche, les médias et les journalistes sont pourris.
Ha c'est beau le dialogue et la tolérance de GAUCHE;)

Portrait de Yorio
31/mars/2010 - 12h02

Je ne comprends pas comment on peut défendre Mélenchon sur ce coup là.
Il est en tort, c'est lui qui a mis le sujet des maisons closes sur la table. Donc l' apprentis journaliste rebondis sur le sujet, logique.
Pour moi ça montre sa vrai personnalité. Sur les plateaux télé il fait le gentil.

Portrait de Ganao
31/mars/2010 - 12h01

Pour une fois je suis d'accord avec lui !! Bravo monsieur Mélenchon .

Portrait de youssefb
31/mars/2010 - 11h51

Mélenchon toujours fidèle à lui même. Il est d'une agressivité sans limites.
Pour qui se prend-il avec ses discours démago à deux balles ?
Que du mépris pour ce bonhomme.

Portrait de antoine_barnave
31/mars/2010 - 09h24

Que fera-t-il une fois élu ?

il enverra au goulag les journalistes qui ne correspondent pas à ses idées ?

Brrrrr

ça fait plutot peur le front de gauche

Portrait de SAB85
31/mars/2010 - 08h16

Bien vu !

Portrait de xav404
30/mars/2010 - 21h52

et pourquoi ne pas passer la vidéo?

Portrait de xav404
30/mars/2010 - 21h51

ALors ca serai une vidéo de Sarkozy tout le monde crierai au scandale qu'elle n'est pas été rendu public avant l'election mais la personne ne trouve a redire.

Portrait de Humanbeing
30/mars/2010 - 20h14

Staline n'est plus de ce monde mais ses comparses du ps, pc, verts et tout le tintouin sont aussi démocrates que lui

Portrait de ésoj
30/mars/2010 - 19h55

Putain !!! je l'adore.OUPS!!:oops:

Portrait de Amir94
30/mars/2010 - 19h30

La mesure sociale à prendre, réduire le cout des prestations des prostitutions!:mrgreen:

Portrait de louvecoquine
30/mars/2010 - 18h58

Pire que mamère ? tu es sur ? ça ma parait difficile quand même

Portrait de Amir94
30/mars/2010 - 17h50

Reste qu'il a bien raison, les maisons closes ne sont pas la préoccupation principale des français, du moins en ces temps.

Portrait de le fou du roi
30/mars/2010 - 17h32

il utilise la même technique que zemmour d'ailleurs :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Portrait de carottesrapées
30/mars/2010 - 17h28

faut pas mettre tout les journalistes dans le meme sac!!!:evil:

Portrait de le fou du roi
30/mars/2010 - 17h22

il a raison quand on voit des types comme pernault, zemmour et elkabbash et alain duhamel et la ferrari et la marie drucker

Portrait de Napoléon_bonaparte
30/mars/2010 - 17h18

les journaliste aujourd'hui sont les plus grand propagandiste !!

Portrait de Napoléon_bonaparte
30/mars/2010 - 17h15

je sais pas pourquoi, mais je J'aime bien melenchon ! :D

Les plus vus