22/01 11:44

Morandini Zap - Arrêté en Syrie, un djihadiste français témoigne sur France 2: "Il y a beaucoup de cellules dormantes en France"

Hier soir dans "19h le dimanche", rencontre avec un djihadiste français détenu par les forces kurdes. L'homme est revenu sur les attentats du 13 novembre et sur la France devenue "la tête de turc" de Daesch. "Parce que la France montre qu'elle a peur. (...) Elle ne montre pas que c'est une France qui maîtrise", a-t-il expliqué.

Il affirme aussi que beaucoup de cellules dormantes sont dans le pays et que des projets d'attentats existent.

.

Regardez
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de maya430
23/janvier/2018 - 00h31

Non mais vous savez la meilleure ? Les djihadistes français portent plainte contre la France qui ne les autorisent pas à rentrer sur notre territoire !

Portrait de colin33
22/janvier/2018 - 21h09 - depuis l'application mobile

Qu'il reste la ou il se trouve et que justice soit rendue.....

Portrait de J.Purdey
22/janvier/2018 - 19h54
Monte-Cristo a écrit :

Ce n'est pas le passage le plus intéressant de cette interview car on sait très bien qu'il y a des cellules dormantes du groupe Etat islamique en France et que des projets d'attentats existent.

Ce terroriste affirme être venu en Syrie pour chercher son "petit frère." Il a soutenu mordicus qu'il n'avait rien à voir avec l'Etat islamique, malgré de nombres photos accablantes où il pose fièrement les armes à la main, le sourire aux lèvres ! 

Il a osé déclarer : "Je veux juste rentrer chez moi et oublier." Quel culot ! 

Et l'intervention du garde cagoulé - un Français engagé volontaire dans les forces kurdes - lui a fait l'effet d'une douche glacée : "Tu crois que nous, on va oublier ? Qu'on va oublier tous les gens qui sont morts dans cette guerre à cause de gens comme toi ?"

 

La France il ne la reverra plus. 

Portrait de maya430
22/janvier/2018 - 13h55

Ils se rient de notre justice et ils ont bien raison.

Portrait de Monte-Cristo
22/janvier/2018 - 13h09

Ce n'est pas le passage le plus intéressant de cette interview car on sait très bien qu'il y a des cellules dormantes du groupe Etat islamique en France et que des projets d'attentats existent.

Ce terroriste affirme être venu en Syrie pour chercher son "petit frère." Il a soutenu mordicus qu'il n'avait rien à voir avec l'Etat islamique, malgré de nombres photos accablantes où il pose fièrement les armes à la main, le sourire aux lèvres ! 

Il a osé déclarer : "Je veux juste rentrer chez moi et oublier." Quel culot ! 

Et l'intervention du garde cagoulé - un Français engagé volontaire dans les forces kurdes - lui a fait l'effet d'une douche glacée : "Tu crois que nous, on va oublier ? Qu'on va oublier tous les gens qui sont morts dans cette guerre à cause de gens comme toi ?"

 

Les plus vus