19/01 07:46

La fillette de 6 ans, hospitalisée dans un état critique le 30 décembre à Bourges, après des actes de maltraitance est décédée

La petite fille de 6 ans, hospitalisée dans un état critique, le 30 décembre, à Bourges (Cher) après des actes de maltraitance, a succombé à ses blessures, rapporte France Bleu Berry, jeudi 18 janvier. Elle avait été transportée à l'hôpital de Bourges alors qu'elle se trouvait dans le coma, avec des traces de brûlures et de morsures sur le corps.

«L’enfant présentait de multiples ecchymoses, ainsi que des traces de morsure et de brûlures et un hématome sous-dural (épanchement de sang dans la boîte crânienne - NDLR) compressif», selon le procureur de la République de Bourges Joël Garrigue.

La mère du compagnon ainsi que l’une de ses soeurs ont été mises en examen pour non-dénonciation de mauvais traitement sur mineur de quinze ans. L’un de ses frères a en outre été mis en examen pour non-assistance à personne en danger.

Au vu de son état critique, la fillette avait ensuite été transférée à Tours (Indre-et-Loire), où elle est décédée. Sa mère, qui l'avait déposée sous une fausse identité, a été arrêtée.

La mère de la fillette âgée de 22 ans et son compagnon âgé de 24 ans ont été mis en examen pour "actes de torture et de barbarie". Après le décès de la victime, les faits vont être requalifiés en "actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort", détaille France Bleu Berry. Le couple continue à nier les faits. Il encourt une peine de réclusion criminelle à perpétuité.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Aryzona
19/janvier/2018 - 14h07

s'en prendre à des enfants... monstrueux! Monde de fou

Portrait de GRIBOUILLE
19/janvier/2018 - 13h38

Scandaleux tous ces parents indignes, quand la justice fera son travail et surtout d’appliquer les peines, ça m'énerve quand je lis ils risquent une peine à perpétuité alors que ça n'existe pas en France, mais que la Justice fasse appliquer les peines encourues, en attendant il y a des enfants qui meurent chaque jour sous les coups de parents ou de proches. Triste vie pour ces enfants qui ne recherchent que de l'amour d'un papa ou d'une maman tout simplement.

Portrait de pumpernickel
19/janvier/2018 - 10h55

on n'en parle que chez Morandini ! Les médias considèrent que les zadistes sont bien plus importants ....

Portrait de pmpmpm
19/janvier/2018 - 09h28

smileysmiley      On  aimerait  en savoir  un  peu plus  sur cette  famille  .  les  medias sont  etonnement  discret  sur  le sujet ....

Portrait de brems
19/janvier/2018 - 08h51

Merci aux services sociaux de ne pas suivre mieux et plus les mères ado. Les écoles ne font presque plus de signalements car aucune suite donnée et les médecins c est pareil. Mon médecin m a dit avoir fait deux signalements depuis qu il pratique : un qui lui a valu des embetements et  l autre pour lequel il n a eu aucun retour. Conclusion il ne fera plus de signalement c est grave et très dommageable pour les enfants. La loi est très mal faite si les parents n ouvrent pas leur porte les services sociaux ne peuvent pas rentrer. Idem pas de visite à l improviste faut leur donner rdv. Une vraie honte car forcément tout va toujours bien !

Portrait de nina83
19/janvier/2018 - 08h47

j'espère qu'ils ramasseront le maximum.... pauvre gosse.

Portrait de Philou02
19/janvier/2018 - 08h19

Pauvre petite fillette !  Ces " parents " ne méritent aucune clemence aucune circonstance atténuante !! Ce sont des raclures des monstres tout juste bon à être mis sur la chaise électrique. 

Les plus vus