16/01 08:40

Le FN aurait fabriqué le faux témoignage d'un faux journaliste pour mettre en difficulté Delphine Ernotte et Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle

Le 16 mars 2017, des proches de la présidente du Front national ont diffusé le témoignage anonyme d’un homme censé être "journaliste à France Télévisions" et dont le témoignage devait déstabiliser le candidat d'En Marche en mettant en avant les supposées relations entre Delphine Ernotte et Emmanuel Macron.

Ce "journaliste" n’était en fait autre que Christophe Boucher, prestataire du FN et proche de Frédéric Chatillon, conseiller de Marine Le Pen, selon les révélations ce matin de France Info et de BuzzFeed.

Cette vidéo répondait en fait au sujet diffusé dans Envoyé spécial sur France 2 et consacré au FN, un reportage qui a irrité très fortement l’équipe de Marine Le Pen.

Dans cette vidéo relayée par David Rachline, on voit un homme présenté comme un ancien collaborateur de Delphine Ernotte qui explique que cette dernière a été désignée en 2015 "évidemment pour faire la campagne de François Hollande et dès que Hollande n’a plus été candidat, bien évidemment, il a fallu soutenir coûte que coûte Macron". 

L’enquête de Buzzfeed montre qu'en réalité, il s'agit d'une vidéo réalisée par l’équipe de campagne de Marine Le Pen.

"Ce sont Damien Philippot et Philippe Vardon qui ont monté ça", a affirmé à Buzzfeed un ancien permanent du Front national à l’époque de la présidentielle. Le premier était le responsable du pôle rédaction de Marine le Pen pendant la campagne. Le second est vice-président du groupe FN en Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Cette même source assure que "c’est Christophe Boucher, le prestataire du FN pour le web qui apparait sur la vidéo".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de robert75xx
16/janvier/2018 - 11h41

pas besoin de tout ce bordel pour savoir que depuis des décennies c'est le président qui donne les ordres pour placer les copains et copines en poste de france télévision , et ils l'ont tous fait. 

Portrait de Jayce
16/janvier/2018 - 11h07

Rachline vient de confirmer sur Twitter qu'il s'agissait bien d'une parodie. Sa présentation originelle le sous-entendait déjà. On s'arrête là ?

Portrait de .legay
16/janvier/2018 - 10h39
Jayce a écrit :

Il y a un petit oubli dans votre article : Rachline sous-entend clairement dans le tweet qui introduit cette vidéo que c'était un faux témoignage ! Je m'en souviens parfaitement, l'objectif était de démontrer que la réalisation de tels procédés était à la portée de tout le monde... C'était en fait une réponse à un reportage particulièrement à charge usant de témoignages masqués,  diffusé par France Télévision en pleine de campagne présidentiel. Un peu de déontologie nom de Dieu !

Des le lendemain de sa diffusion, le 17 Mars 2017, plusieurs médias avaient déjà parler de ce "canular", comme Le lab d'Europe1 ou RT qui titrait:

"FN, David Rachline trolle France 2 avec un faux témoignage"

l'article se terminant par :"Si David Rachline n'a pas clairement dit qu'il s'agissait d'un canular, celui-ci a reposté la vidéo avec la légende : «Vous voyez, tout le monde peut faire "journaliste" chez France Télévisions...».

Portrait de Jayce
16/janvier/2018 - 10h04

Il y a un petit oubli dans votre article : Rachline sous-entend clairement dans le tweet qui introduit cette vidéo que c'était un faux témoignage ! Je m'en souviens parfaitement, l'objectif était de démontrer que la réalisation de tels procédés était à la portée de tout le monde... C'était en fait une réponse à un reportage particulièrement à charge usant de témoignages masqués,  diffusé par France Télévision en pleine de campagne présidentiel. Un peu de déontologie nom de Dieu !

Portrait de Citoyen85
16/janvier/2018 - 09h45

Philipot étant parti, c'est le bouc émissaire parfait ! Marine dira qu'elle ignorait tout comme d'habitude.

Les plus vus