16/01 06:56

Horreur en Californie: 13 frères et sœurs âgés de 2 à 29 ans découverts enchaînés et affamés dans la maison de leurs parents qui ont été arrêtés

Treize frères et sœurs enfermés, dont un bébé de deux ans, certains enchaînés, affamés par leurs propres parents : la police a découvert une nouvelle maison de l'horreur, en Californie, faisant frémir les États-Unis et au-delà.

Le couple a été incarcéré pour torture et mise en danger d'enfants, et une caution de neuf millions de dollars chacun a été fixée pour leur éventuelle remise en liberté, a annoncé a police du comté de Riverside, où est située la maison à Perris, à deux heures au sud-est de Los Angeles.

David Turpin et son épouse Louise, âgés respectivement de 57 et 49 ans, n'ont pour l'heure pas expliqué pourquoi plusieurs de leurs enfants ont été retrouvés enchaînés à leur lit dans le noir et dans une odeur pestilentielle. C'est l'une des sœurs, âgée de 17 ans, qui a mis fin au cauchemar de la fratrie. Elle est parvenue à s'échapper et a appelé dimanche matin le numéro d'urgence 911 depuis un appareil portable trouvé dans la maison.

L'adolescente, qui était "un peu maigre" et semblait n'avoir que 10 ans selon le communiqué de presse de la police, "affirmait que ses douze frères et sœurs étaient retenus à l'intérieur de la résidence par leurs parents, précisant que certains étaient attachés avec des chaînes et cadenas".

À l'arrivée dans la maison, la police a initialement cru que les 12 personnes découvertes, "mal-nourries et très sales", étaient toutes des mineures mais a ensuite réalisé que sept d'entre elles étaient adultes, âgées de 18 à 29 ans. La plus jeune avait deux ans. Les services de protection de l'enfance ont ouvert une enquête. David Turpin est cité comme directeur d'une école privée à Perris, Sandcastle Day School, par un site Internet du département de l'Éducation listant l'établissement, et mentionne une date d'ouverture en 2011.

L'adresse, dans une résidence pavillonnaire récente, correspond à celle où vivent les Turpin. D'après le Los Angeles Times citant des registres publics, le couple vivait à cette adresse depuis 2010 et auparavant au Texas. Ils auraient fait faillite deux fois.

Sur une page Facebook au nom de David-Louise Turpin, le bébé est tenue par sa mère et vêtue d'un T-shirt où l'on lit "maman m'aime". Sur une autre photo de couverture publiée en avril 2016, les 13 enfants apparaissent avec leurs parents, tous souriants et portant le même T-shirt rouge avec chacun un numéro, semblant les classer du plus âgé au plus jeune : on y voit notamment "thing 3" ("chose 3"), "thing 5" ou encore "thing 12".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Léonid Brejnev
16/janvier/2018 - 21h06

Le vrai et seul rêve est le "Rêve Russe" !

Portrait de Brian
16/janvier/2018 - 12h43 - depuis l'application mobile

Des parents tarés, les voisins n'ont rien vus, étrange cette histoire.

Portrait de .Kazindrah.
16/janvier/2018 - 11h29

Heureusement qu'un de ces enfants a réussi à s'échapper et à alerter les secours.

Portrait de La Rombière
16/janvier/2018 - 10h54

Ils n'habitent pas un taudis ces gens là,je pense qu'ils doivent être adepte d'une secte sataniste ou autre

Portrait de OneStarOnly
16/janvier/2018 - 08h36

on attend combien de temps pour lire que la femme était sous l emprise de son mari et qu elle finira acquitté ?

alors que les 2 devraient finir leur jour en prison 

Portrait de Baraki1
16/janvier/2018 - 07h30

Des cinglés hors normes ,spécialité américaine !

Portrait de Fantar
16/janvier/2018 - 07h02

Le cauchemard du rêve américain !

Les plus vus