13/01 15:31

Des chercheurs ont découvert une faille de sécurité dans la messagerie instantanée Whatsapp

Selon les informations du site Wired, des chercheurs ont découvert une faille de sécurité dans plusieurs applications de messagerie instantanée. Parmi ces noms, se trouvent le populaire service Whatsapp.
Ainsi, si un pirate accède aux serveurs de l'application, il pourra avoir la main mise sur les discussions de groupe et ajouter, sans le consentement des autres, d'autres utilisateurs dans la conversation. Même si les discussions Whatsapp  sont chiffrées, la personne ajouté au groupe aura accès à ces conversations. Dans une conversation groupée, lorsqu'une tierce personne y est ajoutée, une notification est envoyée à tous les participants du groupe.
Ces mêmes chercheurs mettent aussi en cause les messageries Signal et Threema. Mais, concernant ces deux services, l'exploitation de la faille est plus difficile que pour l'application appartenant à Facebook.

Alertée de cette faille, l'équipe de Whatsapp  a déclaré ne pas vouloir y remédier. "WhatsApp  s’est penchée attentivement sur l’étude. (...) En clair, les notifications envoyées lorsqu’un nouveau participant rejoint un groupe et les nombreuses façons de vérifier qui s’y trouve rendent impossible l’espionnage invisible des conversation", a clamé le responsable de la sécurité de Facebook, Alex Stamos, sur Twitter.

.
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de carino
14/janvier/2018 - 09h53

On est de toute façon hyper espionné .... 

Faite le test wifi avec votre smartphone ..... sur votre lieu de travail 

qq sites normaux ne sont pas accessibles en wifi mais bien avec la connexion avec votre opérateur. 

 

Portrait de Jarod26
13/janvier/2018 - 16h34 - depuis l'application mobile

seulement une faille ! il doit en avoir plusieurs

Les plus vus