04/01/2018 11:30

Le champion du monde français Patrice Quarteron aux agresseurs de Champigny: "Vous êtes des merdes, des crasseux, des lâches" - VIDEO

Le 31 décembre dernier, à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), des policiers ont été blessés lors de leur intervention en marge d'une soirée qui a dégénéré. Filmée et largement diffusée sur les réseaux sociaux, l'agression de deux policiers de l'équipe d'intervention a déclenché l'indignation générale. Le capitaine, dont le nez a été fracturé, et la gardienne de la paix, que l'on voit rouée de coups de pied au sol, se sont vu prescrire dix et sept jours d'ITT.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a déclaré mercredi avoir été "frappé par ceux qui ne faisaient rien, qui filmaient". Comme le président Emmanuel Macron et le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb avant lui, il s'est dit "horrifié" par "le comportement évidemment criminel" des auteurs de l'agression.

Sur Twitter, le champion du monde français de boxe, Patrice Quarteron, a réagi dans une vidéo où il n'a pas hésité à s'en prendre aux agresseurs. "Même à un chien, on ne lui fait pas ce que vous avez fait !", a-t-il lâché. Et d'ajouter : "Vous êtes des putes, vous êtes des lâches, tous ceux qui ont sauté sur cette pauvre femme. Elle a un calibre. Elle aurait pu vous tirer dessus, elle ne l'a pas fait. C'est elle la courageuse ! Vous, vous êtes de gros lâches !".

Le sportif a ensuite adresser un message à "ceux qui ont fait ça" : "Commencez à trembler ! La police française est très forte pour vous retrouver. Quand ils veulent, ils savent (...) Ne vous cherchez pas des excuses à faire votre victimisation. Il n'y a aucune excuse (...) Je souhaite le malheur à tous ces crasseux qui ont fait ça. Je vous souhaite tous le malheur".

.

Regardez

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de gégé
5/janvier/2018 - 07h18

Et que va faire ce gouvernement bidon ? Ils ont peur fe faire entrer l'armée ou la légion dans les cités a racailles et leur filer le compte a tous ces tordus qui se prennent pour des hommes en frapppant lachement deux personnes a terre ou en violant des petites vieilles honte a eux .

Macron au lieu de faire tes beaux discours defend ton peuple et notre police que l'on sait appeler quand on est dans la merde.Après charlie tout le monde bandait pour les flics à ce jour il faut tous les crever ! Que faut -il encore, des attentats et des morts? pour qu'ils reviennent dans vos faveurs ! Déséspérant à pleurer !Continuez, on vous laissera toujours faire ( les chances pour la France )!!!!!!!!!!!!!

 Merci Patrice !

Portrait de josie2012
4/janvier/2018 - 23h19

Ces paroles sont percutantes, il faut que cela serve de leçon, cette agression sauvage est inhumaine, il faut une sanction exemplaire pour que ceux qui voudrait faire pareil y réfléchissent à deux fois @pplause !

Portrait de Wouhpinaise
4/janvier/2018 - 17h47

Un peu singulier mais tellement vrai.

Portrait de satine1
4/janvier/2018 - 15h08
Valaroder a écrit :

"Elle a un calibre, elle aurait pu vous tirer dessus"... Bah justement, il est là le problème : il faudrait que les policiers tirent dans ce tas de raclures dans une pareille situation. Avec le soutien plein et entier de la population pour ce geste justifié. La logique devrait être ainsi.

Le problème, c'est qu'on trouverait des personnes qui prendrait encore la défense de ces racailles, sans parler de l'embrasement généralisé des banlieues gangrénées par nos "chances pour la France". C'est dire si le problème est profond...

Je voulais dire comme vous : si la policière avait tiré dans la panique, il y aurait eu des retombées dans les banlieues comme d'habitude....c'est vraiment triste que ces racailles n'aient plus peur de rien. Mais le jeune boxeur a raison, la police va retrouver les coupables, il le faut !!!

Portrait de wicket
4/janvier/2018 - 14h15

C'est sûr qu'il est plus facile de s'en prendre à une petite gendarmette qu'à un boxeur...

Ces gens là sont la lie de la société ! 

Portrait de KenShiro
4/janvier/2018 - 12h44

Des paroles crues mais elles ne font que dire la vérité vrai. Bravo à lui d'avoir osé le dire.

Ce sont des mots que l'on n'entendra jamais chez Kasowitz si doué pour les insultes pourtant. Il l'aime tellement cette racaille et hais tellement la police.

Portrait de Lax069
4/janvier/2018 - 11h38 - depuis l'application mobile

Bien dit

Les plus vus