03/01 16:00

Après avoir créé un compte à rebours sur Internet, un homme de 36 ans poignarde mortellement sa mère et blesse grièvement son père

France info a dévoilé qu'un homme de 36 ans a assassiné sa mère après avoir annoncé ses intentions, avec un compte à rebours, sur internet. Dans la Loire-Atlantique, à Remouillé, lors du réveillon, l'homme, qui a mortellement poignardé sa mère, a aussi blessé grièvement son père. Il a été mis en examen pour assassinat et tentative d'assassinat. 
Il a reconnu, lors de sa garde à vue, avoir prévu de tuer délibérément sa mère, alors âgée de 61 ans, mais nie avoir voulu assassiner son père de 63 ans. Depuis quelques jours, l'homme avait créé un compte à rebours sur un site internet, qui annonçait la "décapitation" de sa mère le 31 décembre 2017 à minuit.

Il s'est présenté au domicile de ses parents ce même soir, à 21h, alors qu'il n'y était pas invité. Ils fêtaient nouvel an avec des amis. D'abord stoïque sur le canapé, celui qui, selon des sources policières souffrent de "fragilités psychologiques", a ensuite agressé ses parents. Les convives, réfugiés chez des voisins, ont alors appelé les secours.
La victime est décédée après avoir été touchée à la gorge. Les jours du père ne sont pas en danger. 
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jarod26
3/janvier/2018 - 16h54 - depuis l'application mobile

quel fils exemplaire oO

Portrait de zeusmaster
3/janvier/2018 - 16h52
BelleGazou8 a écrit :

Acte prémédité, annoncé sur le net et, même si le mec n'est pas "net" il ne doit pas, pour autant, être considéré comme fragile spychologiquement et échapper ainsi à toutes poursuites pénales. 

justement ! le fait que procureur est qualifié cet acte come un ASSASSINAT c'est qu'il a retenu la préméditation comme circonstance aggravante.... sauf séisme judiciaire cet individu sera condamné a perpétuité... apres est ce que cette peine sera assorti d'une peine de sûreté ? là est la question....

Portrait de BelleGazou8
3/janvier/2018 - 16h22

Acte prémédité, annoncé sur le net et, même si le mec n'est pas "net" il ne doit pas, pour autant, être considéré comme fragile spychologiquement et échapper ainsi à toutes poursuites pénales. 

Les plus vus