03/01 13:00

Le groupe M6 et l'opérateur Altice-SFR trouvent un accord concernant le conflit qui les opposaient sur la gratuité des replays

Le groupe de télévision M6 et l'opérateur télécom Altice-SFR ont annoncé mercredi avoir conclu un "nouvel accord global pour la distribution des chaînes du groupe M6" pour les abonnés SFR qui remet à plat leur relation commerciale.

Le nouveau partenariat comprend "la mise à disposition de nombreuses fonctionnalités et services" pour les abonnés SFR en plus des chaînes en clair (M6, W9, 6ter) et thématiques (Paris Première, Téva, M6 Music, M6 Boutique, Best of Shopping et Girondins TV), ainsi que du service de TV de rattrapage 6play, précisent-ils dans un communiqué commun.

Comme celui de TF1, le patron de M6 Nicolas de Tavernost avait déclaré à plusieurs reprises l'an dernier vouloir que les opérateurs rémunèrent désormais les contenus mis à disposition jusqu'ici gratuitement sur les box des opérateurs. Les opérateurs s'opposaient à cette exigence faisant valoir que les groupes de télévision ne payaient pas de coûts de transport pour la diffusion de leur chaîne.

Après un conflit de plusieurs mois avec TF1, Altice avait annoncé un accord de distribution "enrichi" le 6 novembre.

Si les termes financiers de l'accord avec M6 n'ont pas été dévoilés, SFR obtient pour ses abonnés de nouveaux services pour lesquels le groupe de télévision devrait être rémunéré.

En contrepartie, la prise en charge par M6 "des coûts de transport des chaînes en clair est également incluse dans cet accord" alors que ces coûts n'étaient pas facturés précédemment.

"Toute la relation a été remise à plat pour un accord donnant-donnant qui accorde aux contenus une valeur et ainsi qu'à leur transport", a indiqué un porte-parole de SFR à l'AFP.

Nicolas de Tavernost se félicite d'un accord équilibré, qui démontre la valeur des programmes et des innovations technologiques du groupe M6", selon le texte.

Alors que les contrats de diffusion des chaînes du groupe M6 avec les opérateurs parvenaient à échéance au 31 décembre 2017, il s'agit du premier accord signé par M6 tandis que les négociations continuent avec les autres opérateurs.
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de ale35
3/janvier/2018 - 16h26

Vu la chute des audiences M6 n'a plus beaucoup de choix pour se refaire une petite santé

Les plus vus