01/01 11:01

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, critiquée pour son hommage à Che Guevara qualifié d'"icône romantique"

La maire PS de Paris, Anne Hidalgo, a été critiquée pour son hommage au révolutionnaire marxiste argentin Ernesto Guevara, qualifié d'"icône romantique" lors de l'inauguration d'une exposition consacrée au "Che" par la capitale.

Jeudi, Mme Hidalgo avait tweeté "Avec l'exposition Le CHE à Paris, la capitale rend hommage à une figure de la révolution devenue une icône militante et romantique. A découvrir gratuitement à l'Hôtel de Ville de " jusqu'au 20 février.

Un hommage au héros de la révolution cubaine qui passe mal, notamment à droite. "Hallucinant ! célèbre le romantisme du Che, une crapule sanguinaire qui a personnellement torturé et assassiné de sa main 130 malheureux dans l’abominable camp de concentration et de torture qu’il dirigeait. A quand un hommage à Pol Pot, Béria et Mao ?", a tweeté l'ancien ministre de l'Education Luc Ferry.

Pour la députée LR Valérie Boyer, Che Guevara est "l'un des pires dictateurs du XXe siècle". "Clairement avec cet " " au participe à l'apologie des (...) Hidalgo ose toutes les indignités… C’est aussi à ça qu’on la reconnaît », a tweeté l’élue des Bouches-du-Rhône.

"Une fois de plus, Anne Hidalgo se trompe de combat et oublie qu'elle est la maire de la capitale des droits de l'Homme", a déploré auprès de l'AFP le conseiller de Paris LREM Jérôme Dubus.

Le leader francilien du Front national, Wallerand de Saint Just, a quant à lui dénoncé "une exposition à la gloire du stalinien Che Guevara", qualifié d'"ignoble boucher ".

Dès vendredi, le philosophe Raphaël Enthoven avait vivement critiqué les propos de Mme Hidalgo: "Magnifique ! Meurtres et romantisme à Paris. Que pèsent les victimes du Che à côté d’un hommage à leur bourreau ? En 2019, Anne Hidalgo prévoit une exposition sur la tendresse khmère intitulée +Touche pas à mon Pol Pot+. Voici le temps des assassins".

L'an dernier, Ségolène Royal, alors ministre de l'Environnement, avait elle aussi déclenché une polémique en qualifiant Fidel Castro de "monument de l'Histoire".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JP67
2/janvier/2018 - 07h31

prochaine exposition prévue par cette ignare !

"vie de rêve en Corée du Nord"

Portrait de JakoRalboladonff
2/janvier/2018 - 00h23

Le communisme, c'est 300 millions de morts en un siècle. Hitler, c'est Mère Térésa, à côté. Comment peut-on tolérer qu'un Maire français rende hommage à cette merde putride ?

Portrait de B612
1/janvier/2018 - 19h56

C'est vrai que Che Guevara est devenu une icône, et romantique dans le sens où il a été idéalisé. Mais à tort. Et qu'elle fasse perdurer cette image de lui dans ses propos, surtout en parlant d'hommage, et peut-être dans l'exposition elle-même, c'est malhonnête.

Portrait de PasManipulé
1/janvier/2018 - 17h38

De la part d'une e-conne, fallait pas s'attendre à autre chose...

Portrait de LaRésistante.
1/janvier/2018 - 15h09
45ACP™ a écrit :

Je partage la réponse de Luc Ferry. 

Le Che a peut être du sang sur les mains mais lui a payé de sa personne jusqu'à la fin, pas comme ces va-t -en guerre qui envoient les autres se faire trouer la paillasse ou qui sont à l'origine de massacres (civils compris) Et qui de plus la ramènent à l'image d'un BHL poussant Sarkozy à intervenir en Libye (avec le succès que l'on connaît) ...Alors ceux qui la ramènent à droite comme Luc Ferry  devraient faire ...museau !!!

Portrait de Micheldu17.02
1/janvier/2018 - 12h51

 Crétine ! Fidel , lui même, paraît il, était soulagé de le voir s' exporter hors de Cuba.. smiley.....

Portrait de lumelec
1/janvier/2018 - 11h39

une figure de la revolution, oui et un assassin . Jamais personnage n'aura été aussi trompeur

 

Les plus vus