En Thaïlande, les autorités ont recours au test ADN pour désigner le propriétaire d'un ticket gagnant à la loterie

Mis à jour le | Publié le

La police thaïlandaise a été forcée d'étudier l'ADN qui se trouve sur un ticket gagnant à la loterie pour en déterminer son propriétaire. En effet, selon Ouest France, une enquête a été ouverte par les autorités thaïlandaises alors que deux hommes revendiquent le ticket gagnant.Quelques semaines avant le conflit, Preecha Kraikruan, un enseignant de 50 ans, après avoir découvert qu'il a gagné un jackpot de 30 millions de bahts, 770.000 euros, cherche désespérément son ticket gagnant. Mais c'est Charoon Wimonpar, un policier de 62 ans à la retraite, qui avait le ticket et qui a donc empoché la somme. Convaincu de s'être fait voler le ticket, l'instituteur porte plainte. Pour Krissana Sapdet de la police de Kanchanaburi, les autorités attendent "que les résultats des tests ADN qui permettront de vérifier que la plainte est recevable"..