31/12 16:02

Un meutrier chinois feint le mutisme pendant douze ans avant de réellement perdre la parole lorsqu'il doit enfin passer aux aveux!

20 minutes a révélé l'histoire d'un meurtrier qui a tellement feint le mutisme qu'il en a perdu la parole. Le Chinois a assassiné l'oncle de sa mère lors d'une dispute concernant un loyer non payé de 500 yuans, soit 84 euros. L'homme de 33 ans à l'époque a alors fui son village de Zhejiang, a changé d'identité et s'est marié. 
Mais la vérité l'a rattrapé en octobre dernier, lorsque les autorités se sont étonnées de son manque de papiers d'identité. Zeng s'est soumis à une prise de sang qui a révélé que son ADN correspondait avec le suspect du crime commis douze ans auparavant. L'homme a donc dû passer aux aveux mais s'est retrouvé incapable de le faire oralement. Il a alors dû les écrire. " En ne parlant pas, je ne risquais pas de dire une bêtise", a expliqué l'homme aux autorités pour se justifier.
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus