Le groupe Canal+ réclame 44 millions d'euros à France 2 pour "reprise parasitaire" du Zapping qui avait été créé sur la chaîne cryptée

Publié le

Le 11 janvier dernier, Canal Plus a assigné France Télévisions après la diffusion au début de l'année d'une nouvelle émission : "Vu", réalisée par Patrick Menais. Selon Télérama, le groupe considère le programme - reprenant des séquences vues à la télévision - comme "une reprise parasitaire" du "Zapping", la célèbre séquence diffusée sur Canal Plus.

La chaîne cryptée réclame 44 millions d'euros de dommages et intérêts.

Pour mémoire, Patrick Menais a été licencié de Canal Plus en juillet 2016. Un licenciement qui avait été annulée par Myriam El Khomri, la ministre du Travail de l'époque. Interrogé par nos confrères, l'avocat de Patrick Menais, Jérémie Assous, explique que "Canal+ a depuis déposé un recours auprès du tribunal administratif". "La procédure risque de durer encore beaucoup de temps puisque la décision du tribunal est elle-même susceptible d’appel. Et ensuite, ça peut même aller devant le Conseil d’État", ajoute l'avocat.

.