25/12 17:01

Microsoft a décidé de revoir ses contrats de travail et de supprimer une clause qui empêchait les victimes de harcèlement sexuel de porter l'affaire devant un tribunal

Après les nombreux scandales sexuels qui ont éclaté au cours de cette année, Microsoft  a décidé de retravailler ses contrats de travail. Comme le révèle Le Monde, une clause empêchait jusqu'ici les salariés de l'entreprise de porter devant les tribunaux ces agissements. La firme, qui privilégiait jusqu'ici "un arbitrage privé et confidentiel", a décidé de supprimer cette clause. 
Populaire au sein de nombreuses entreprises américaines, elle freine le combat contre le harcèlement et les discriminations au sein du lieux de travail. "Le silence a contribué à ce que le harcèlement sexuel se perpétue", a estimé le responsable des questions juridiques de Microsoft, Brad Smith.
"Mettre un terme au recours forcé à l’arbitrage est la meilleure chose que les sociétés technologiques puissent faire" a déclaré une ancienne ingénieure d'Uber, Susan Fowler. En février dernier, elle avait révélé le harcèlement et la discrimination qui régnaient dans la société américaine.
.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JuícyPussy
29/décembre/2017 - 17h26
seb2746 a écrit :

Après + 800 "affaires", faudrait ptet effectivement changer certaine chose.

A voir si c'est possible d'avoir une rétro-activité, là ça risque de faire mal.

.

Portrait de seb2746
25/décembre/2017 - 18h45

Après + 800 "affaires", faudrait ptet effectivement changer certaine chose.

A voir si c'est possible d'avoir une rétro-activité, là ça risque de faire mal.

Les plus vus