14/12 16:09

Les jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang, en février en Corée du Sud, seront "quasiment 24H sur 24" sur les chaînes de France Télévisions

Les jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang, en février en Corée du Sud, seront retransmis quasiment non-stop sur les chaînes de France Télévisions, en direct ou en différé, pour que les téléspectateurs français n'en perdent pas une miette malgré un décalage horaire impitoyable.

"Ce sera impossible de louper les jeux Olympiques sur les chaînes de France Télévisions. Notre objectif, c'est de les proposer quelle que soit l'heure où le téléspectateur aura envie de s'installer devant son téléviseur", a indiqué jeudi à la presse Pascal Golomer, directeur de la rédaction des sports du groupe public. Ce sera "quasiment du 24 heures sur 24", avec une diffusion principalement sur France 2 et France 3, ainsi que sur France 4, a-t-il assuré. Une grande partie des épreuves de cette olympiade, qui démarre le 9 février en Corée du Sud, se dérouleront en pleine nuit pour les téléspectateurs français, sous la pression notamment de la chaîne américaine NBC. Celle-ci, plus gros contributeur au budget des JO, a obtenu que les horaires de certaines finales majeures soient calées sur le prime-time pour les téléspectateurs américains. Du coup, les équipes de France Télévisions à Pyeongchang (une quinzaine de journalistes et une douzaine de consultants), prendront l'antenne autour d'une heure du matin à Paris, et la conserveront jusqu'en fin d'après-midi.

"L'idée étant d'être en direct aussi souvent que possible", en "passant d'une épreuve à l'autre pour que le téléspectateur ne loupe rien", assure Pascal Golomer. Les épreuves non diffusées en direct seront retransmises dans la journée, afin "d'être le plus complets possible", assure-t-il. La diffusion en direct s'achèvera par un magazine depuis un plateau installé "au coeur des installations olympiques".

Enfin, "dans la soirée, les meilleurs moments seront diffusés dans les conditions du direct", pour permettre aux téléspectateurs de revivre tous les moments forts de la compétition, et ce jusqu'à la reprise de l'antenne à Pyeongchang, a dit le responsable. En outre, plus de 900 heures de programmes seront visibles sur le portail de France TV Sports (https://sport.francetvinfo.fr/). Le groupe prévoit aussi un dispositif d'ampleur inédite pour les jeux Paralympiques d'hiver, en mars, avec une centaine d'heures de retransmissions, une prise d'antenne de 2H du matin jusqu'en fin de matinée, et des rendez-vous en soirée, a détaillé M. Golomer.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pierrelacroix
15/décembre/2017 - 09h34

Bon, cette fois on va voir l'éclatement d'une guerre nucléaire en direct.

Les plus vus