12/12 17:47

La plainte d'une journaliste contre l'ancien directeur de la rédaction de France 2, Eric Monier, classée sans suite

En octobre dernier, la journaliste de BFMTV Anne Saurat-Dubois déposait une plainte pour "harcèlement sexuel et moral" à l'encontre d’Eric Monier, l’ancien directeur de la rédaction de France 2.

Anne Saurat-Dubois confiait au site Buzzfeed qu’en 2012, alors qu’elle était en CDD à France 2, M. Monier (à l’époque directeur de la rédaction de la chaîne publique) lui avait proposé de faire un bilan de compétences à l’occasion d’un déjeuner, lors duquel il lui aurait fait des avances, qu’elle a déclinées, et qu’il l’aurait ensuite menacée de faire de sa vie « un enfer »

Aujourd'hui, sur son compte Twitter, la journaliste annonce que sa plainte a été classée sans suite. "Parce que les faits sont prescrits, à quelques semaines près. Et pour nulle autre raison", explique-t-elle sur le réseau social en indiquant n'avoir "aucun regret". Un message accompagné d'un cliché où elle donne des explications.

"Les faits sont concordants. Etayés. Réels. Cela constitue en soi une victoire pour moi", estime Anne Saurat-Dubois. Et d'ajouter quelques lignes plus loin : "Je n'ai aucun regret. On nous dit qu'il faut parler. Qu'il faut porter plainte. Je l'ai fait. J'ai fait ma part du travail. J'ai pu constater à cette occasion encore la puissance de l'omerta. Ce sera désormais chacun face à sa conscience. Merci à ceux qui ont eu le courage de me soutenir et de parler".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Députéhonnête-mdr
13/décembre/2017 - 14h05

C'est curieux ... il est sosie de Weinstein !!

Portrait de harrymoon
13/décembre/2017 - 10h59

Son avocat ne savait pas qu'il y avait prescription ? Ou c'est le dossier qui était vide ?smiley

Portrait de Jse
13/décembre/2017 - 09h12

Hélas ça se passe souvent comme ça 

Ils ont la notoriété et  pensent qu'ils ont tous les droits 

chefs d'entreprise , élus , etc...... 

Portrait de Jse
13/décembre/2017 - 09h11

Hélas ça se passe souvent comme ça 

Ils ont la notoriété et  pensent qu'ils ont tous les droits 

chefs d'entreprise , élus , etc...... 

Portrait de Aubry.Isab
13/décembre/2017 - 00h19 - depuis l'application mobile

Si réellement, elle n’avait aucune chance, pourquoi son avocat ne lui a pas dit qu’il y avait prescription. Il forcément au courant. Elle aurait pu se plaindre comme toutes les autres, sur facebook, tweeter ou que sais-je.
En ayant fait ça, apprendre la prescription, être déboutée, ça fait juste passer cette dame comme une personne prête à tout pour faire parler d’elle. C’est dommage.

Portrait de Jejedu69
12/décembre/2017 - 18h46 - depuis l'application mobile

Pourquoi avoir attendu 5 ans !!!

Portrait de Jejedu69
12/décembre/2017 - 18h45 - depuis l'application mobile

Pourquoi avoir attendu 5 ans p

Les plus vus